ActualitéBusinessEuropeMarketing & CommunicationTech

Mondher Abdennadher (Les Napoleons) : «Nous entrons dans une ère globale de désinformation»

Tout au long du mois de janvier, FrenchWeb donne la parole aux entrepreneurs et décideurs du numérique pour partager leurs ambitions pour 2018.

FrenchWeb : Pour vous, quels sont les faits marquants de ces 12 derniers mois ?

Mondher Abdennadher, co-fondateur des Napoleons : Il y a plusieurs échelles à prendre en compte.

A l’échelle internationale

C’est l’entrée dans une ère globale de désinformation, qui s’est cristallisée notamment depuis les dernières échéances électorales (Brexit, suspicions d’influence de la Russie lors de l’élection présidentielle américaine, élections françaises).

Les tentatives de réponses à ce phénomène sont multiples :

  • Technique, avec l’avènement de la donnée comme modèle de neutralité.
  • Politique, avec l’annonce d’Emmanuel Macron de lutter contre ce phénomène à la source par le biais législatif.
  • Mais c’est aussi celle des grandes plateformes qui se sont engagées à lutter contre ce phénomène. Les majors, comme Google ou Facebook, s’engagent à modérer les propos qui seront publiés sur leurs plateformes. Et ça change tout en matière d’information !

Il y a aussi, bien entendu, l’intelligence artificielle. Ou devrais-je dire les intelligences artificielles, tant cette notion est plurielle. Elle est au centre des réflexions technologiques, politiques et éthiques.

Je crois que nous ne sommes pas sortis des débats du pour ou contre. Cette réflexion est au cœur des Napoleons. Nous essayons de l’aborder avant tout de manière dépassionnée, sous l’angle humaniste comme toujours.

A l’échelle nationale

Le grand changement est la proclamation de la France en tant que Start-up Nation.

Je crois que nous sommes passés dans une période de décomplexion des mentalités en matière d’audace. C’est l’aboutissement d’une démarche collective initiée il y a plusieurs années, poussée notamment par les acteurs de la French Tech (dont les Napoleons font partie). Aujourd’hui, la France est un pays qui compte en matière d’innovation. Je crois que nous avons redonné l’envie d’avoir envie, pour citer Johnny Hallyday. Nous le voyons bien avec la présence massive des start-up françaises au CES de Las Vegas. C’est un mélange d’audace et d’expertise qui conduit au succès.

Quelles sont les tendances incontournables dans votre secteur ?

M. A. : Difficile de faire une synthèse en matière de tendances. Je crois que l’innovation est parvenue à s’immiscer dans tous les interstices de la société (la santé, le transport, la démocratie, l’énergie, les médias). Mêmes les plus conservateurs. Il convient toutefois de bien distinguer les tendances qui font le buzz et celles qui changent vraiment nos modes de vie, de travail, de relation.

Ce qui fait la synthèse entre l’intelligence artificielle, les assistants personnels, le machine learning, les plateformes collaboratives ou encore les cryptomonnaies, c’est la concrétisation d’une numérisation de nos environnements, d’un «web-ambiant» qui ne soit plus accessible uniquement via nos différents devices, mais en permanence via des interfaces de plus en plus discrètes. Beaucoup de gens travaillent sur ces sujets. L’arrivée des objets comme Google Home ou Alexa d’Amazon dans nos environnements domestiques risque de changer beaucoup de choses et d’initier une nouvelle vague d’innovations en lien avec ce «web-ambiant». L’information et le service seront disponibles sur simple requête par la voix. Cela change beaucoup de choses.

Bien entendu, il faut toujours réfléchir à l’utilité de ces interfaces et à la place de l’Homme dans cet environnement avant de s’emballer.

En 2018, quelle stratégie comptez-vous mettre en place pour les Napoleons ?

M. A. : Notre stratégie s’appuie toujours sur nos mêmes fondamentaux : promouvoir l’innovation en gardant toujours en tête qu’elle doit être utile aux individus et à la société.

Pour cela, nous nous sommes donnés pour mission de donner les clés de compréhension à notre communauté.

Nos deux événements organisés à Val d’Isère en janvier et à Arles au mois de juillet servent cette mission.

Pour 2018, nous avons l’ambition d’aller plus loin dans ce domaine et de faire des Napoleons un vrai média. Cela signifie qu’au-delà de ces deux événements majeurs pour nous, nous donnerons d’autres rendez-vous à notre communauté. Nous continuerons à alimenter la réflexion tout au long de l’année avec de nouveaux formats, de nouveaux rendez-vous, de nouveaux thèmes. Et des guest-stars, à l’image de Barack Obama en décembre dernier.

Sans jamais perdre de vue les valeurs de bienveillance et de détermination qui sont nos traits dominants.

Les Napoleons sont un réseau de professionnels lancé par Mondher Abdennadher et Olivier Moulierac, qui rassemble des acteurs de l’innovation, issus de l’industrie des médias, de la communication, du digital, de la publicité ou encore de la création.

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer