ActualitéData RoomEurope

Les nouvelles habitudes d’achat des consommateurs français

Qui dit nouveaux terminaux et nouvelles applications dit nouveaux comportements d’achat. Les usages des consommateurs sont en perpétuelle évolution. Pour s’y adapter et préparer des campagnes pertinentes, les professionnels du marketing doivent donc les observer avec attention. Voici quelques points à connaître sur les tendances actuelles, d’après une étude mondiale réalisée en mars par l’IFOP pour DigitasLBi. Les habitudes du consommateur français moyen correspondent aux tendances principales observées chez les voisins européens.

  • 84% des Français achètent en ligne et 90% effectuent des recherches en ligne avant d’acheter en magasin physique
  • 64% des Français interviewés déclarent utiliser leur smartphone en magasin
  • Les Français veulent être accompagnés et guidés; ils apprécieraient avoir un assistant personnel d’achat en boutique

55-avides de personnal shoppers

  • 45% des mobinautes français sont prêts à utiliser leur smartphone pour payer en magasin. 13% l’ont déjà fait en France et 21% à l’échelle mondiale.
  • 68% des consommateurs français (70 % à l’échelle mondiale) sont prêts à recevoir des bons de réduction personnalisés ou des offres spéciales sur leur smartphone lorsqu’ils sont en magasin. « Le magasin n’est pas mort, mais a besoin d’évoluer, d’être plus agile, plus digital et plus connecté à la vie des consommateurs », a commenté Vincent Druguet, responsable du marketing chez Digitas en France.
  • 17% de l’échantillon étudié utilise déjà les objets connectés. Les consommateurs commencent à utiliser ces objets et le lancement de la montre connectée d’Apple devrait encore amplifier la tendance. Toutefois, les ordinateurs demeurent les terminaux les plus usuels

devices-product-information-digitaslbi

  • 21% des utilisateurs de réseaux sociaux français ont déjà fait un achat sur, ou à partir, de ceux-ci. D’ailleurs Facebook et Twitter commencent à insérer des boutons permettant d’acheter directement
  • 54% des consommateurs français affirment qu’ils achèteraient plus si l’interface était personnalisée. En face, les distributeurs récoltent de plus en plus de données (grâce au WiFi en magasin, aux comptes en ligne…), à eux de les utiliser pour les personnaliser…

 

*Ces résultats sont issus d’un sondage publié fin avril, réalisé par l’IFOP pour DigitasLBi auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 personnes recrutées en ligne, âgées de 18 ans à 64 ans, selon la méthode des quotas (sexe, âge, salaire ou profil sociale région et PCS). Des consommateurs de 17 pays ont été interrogées: d’Australie, Belgique, Chine, Danemark, Dubaï, France, Allemagne, Hong-Kong, Inde, Italie, Japon, Pays-Bas, Singapour, Espagne, Suède, UK et USA.

Lire aussi:

>> Où en est-on du Drive-to-store ?

>> M-commerce, bientôt le grand saut ?

  • Frenchweb Day Commerce le 17 juin prochain
Avez-vous dépensé plus de 1600 euros d’achats en ligne l’année dernière ? Si oui, vous êtes au-delà de la moyenne des acheteurs, et c’est donc que vous avez succombé aux stratagèmes méconnus des e-commerçants. Le e-commerce français pèse 57 milliards d’euros, répartis sur plus de 150 000 sites* et sur les mobiles, les véritables témoins des usages de demain. (*Fevad, 2014)
Tous auront l’occasion d’illustrer cette nouvelle ère, à l’occasion du  Frenchweb Day Commerce, le rendez-vous des acteurs de l'eCommerce.

Pour participer à ces rencontres ;

Bouton2

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This