ActualitéMedia

Les pure players en pleine ébullition, BuzzFeed envisage de s’introduire en Bourse

Après avoir levé 50 millions de dollars auprès d’Andreessen Horowitz l’été dernier, pour une valorisation à 850 millions de dollars, le spécialiste des contenus «viraux» BuzzFeed envisage de s’introduire en Bourse. Evoquant la volonté de se renforcer à l’international, de créer de «multiples plateformes différentes» et de mettre le cap sur la production de vidéos, Jonah Peretti, le PDG, invité à la Code Conference, organisée par Re/code, a déclaré que «cela nous diversifiera … pour nous permettre de construire une grande société indépendante avec beaucoup plus de prévisibilité et des choses qui nous permettent d’être une entreprise publique (public company, comprendre cotée en Bourse, ndlr) ou une société autonome indépendante».

Valorisé 850 millions de dollars

Fondé en 2006 à New York par Jonah Peretti et John Johnson, BuzzFeed est un site d’information et de contenus «viraux». Revendiquant avoir franchi les 130 millions de visiteurs uniques dans le monde en mesure Google Analytics en décembre, l’entreprise affirmait avoir atteint les 1 milliard de vidéos vues sur un mois en février.

Cette nouvelle annonce reflète l’effervescence des pures players aux Etats-Unis. Cette semaine, le groupe de sites thématiques en ligne Vox Media – dont la valorisation est estimée à 380 millions de dollars depuis une levée de fonds de 46,5 millions de dollars en décembre – a acquis le site d’information Re/Code. Fondé par des anciens du Wall Street Journal, ce dernier réunit environ 1,5 million de visiteurs chaque mois et viendra désormais grossir les sites thématiques du groupe (The Verge, Vox.com, SB Nation, Eater…).

Les pure players en pleine ébullition outre-Atlantique

Parmi les autres acteurs du secteur, Business Insider serait quant à lui valorisé 100 millions de dollars, après avoir reçu 12 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, rapportait Reuters en mars. Avec une ligne éditoriale très différente, le site mode et lifestyle Refinery29 a pour sa part levé 50 millions de dollars cette année, portant à 80 millions de dollars les montants totaux levés. Fondé en 2005, le site revendique 36 millions de visiteurs uniques et compte désormais se renforcer lui aussi dans la vidéo en ligne. Enfin, le secteur a aussi été marqué par la montée en puissance de Vice Media, qui a lancé plusieurs déclinaisons de son site à l’international, dont une en France en octobre. Créé dans les années 1990 à Montréal comme un magazine alternatif, le groupe, depuis reconverti sur le Web, a levé 500 millions de dollars d’investissements en une semaine en août 2014.

Ces valorisations surviennent alors que la presse est en pleine mutation numérique et que le chiffre d’affaires des médias d’information, aux Etats-Unis, a chuté de moitié en dix ans, à 19,9 milliards de dollars en 2014, selon le dernier rapport du Pew Research Center.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les pure players en pleine ébullition, BuzzFeed envisage de s’introduire en Bourse
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager