Actualité

[LE REGARD DE…] Hervé Brunet, fondateur et PDG de StickyAdsTV, sur «Reviens Léon» et Amazon

Frenchweb vous propose de revenir sur les actualités fortes de la semaine avec le regard d’un professionnel. Aujourd’hui: Hervé Brunet, fondateur et PDG de StickyAdsTV, une plateforme publicitaire programmatique pour la vidéo.

[tabs]

[tab title= »«Reviens Léon», le mouvement qui veut faire revenir les entrepreneurs »]

L’actu: Une dizaine d’entrepreneurs français ont lancé le mouvement «Reviens Léon : on innove à la maison», un programme pour inciter les entrepreneurs français expatriés à revenir en France: fiches pratiques sur les formalités fiscales ou douanières, offres d’emploi, organisation de rencontre à San Francisco et à Londres… Lire notre article.

Hervé Brunet, président et fondateur de StickyADS.tv
Hervé Brunet, président et fondateur de StickyADS.tv

Hervé Brunet, fondateur de StickyAdsTV: «A mon sens, les expatriés qui partent pour développer leur société française à l’étranger contribuent au rayonnement de la France et à la création de valeurs pour la France. Nous avons tous beaucoup à gagner à s’expatrier pour développer nos business. Le marché français est intrinsèquement trop étroit et cela est aussi vrai pour le marché européen.

L’expatriation d’un des fondateurs est une clé de la réussite de la stratégie d’expansion internationale d’une société. Pour des marchés comme les Etats-Unis, il est quasi-impératif de s’expatrier pour réussir. Il faut pouvoir comprendre la culture, adapter son produit, développer un marketing local. En général, la plupart des divisions sont dupliquées aux Etats-Unis. Seul un des fondateurs comprend suffisamment sa boite dans sa globalité pour réussir une transplantation».

 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Amazon envisage de payer l’impôt en France, un coup de com’? »]

AmazonL’actu: Les bénéfices d’Amazon vont-ils enfin passer entre les mailles du fisc français ? C’est ce que le géant américain a laissé entendre cette semaine en annonçant avoir revu profondément l’organisation de ses activités. Désormais, l’acteur du e-commerce déclarera «ses ventes» réalisées sur sa plateforme française, et non plus au Luxembourg, a-t-il précisé aux Echos. On ne sait toutefois pas encore si il s’agira bien d’une déclaration de ses bénéfices en bonne et due forme ou d’une TVA uniquement sur les ventes d’un pays. Lire notre article.

Hervé Brunet, fondateur de StickyAdsTV: «En tous les cas, cela va dans le sens, com ou pas. Il y a clairement un déséquilibre entre les sociétés françaises – notamment les PME – qui payent leurs impôts en France. La plupart des PME ne disposent pas d’une voilure financière suffisante pour mettre en place ce genre de mécanisme d’optimisation fiscale.

Même si Amazon n’est pas ou peu profitable, la démarche va mettre les autres grands acteurs sous les feux de la rampe et ils vont devoir agir».

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This