DistributionManagementSalaires

Les salaires dans l’Internet: quelles sont les rémunérations dans l’eCommerce?

Face à la demande d’informations sur la question de rémunérations, nous avons décidé de communiquer plus rapidement que prévu les résultats de l’étude sur les salaires de l’Internet de notre partenaire Aravati. Les montants indiqués sont en brut salarial.

Fourchette basse fixe

Fourchette haute fixe

Fourchette basse variable

Fourchette haute variable

Moyenne fixe

Moyenne variable

Directeur Marketing on line / Directeur e-commerce

70K€

120K€

5K€

50K€

95K€

27,5K€

Responsable marketing on line / Responsable e-commerce

45K€

70K€

10K€

20K€

54K€

15K€

Responsable acquisition traffic

42K€

60K€

10K€

20K€

51K€

15K€

Responsable fidélisation on line

48K€

60K€

10K€

20K€

54K€

15K€

Affiliate manager

35K€

45K€

5K€

10K€

40K€

7,5K€

Chargé de partenariats

35K€

45K€

5K€

10K€

40K€

7,5K€

Business Développeur Director

52K€

65K€

5K€

30K€

58,5K€

17,5K€

Business Développeur Manager

35K€

45K€

2K€

15K€

40K€

8,5K€

Découvrez les salaires des métiers de l’internet en Agence

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

12 thoughts on “Les salaires dans l’Internet: quelles sont les rémunérations dans l’eCommerce?”

  1. Si seulement ces chiffres étaient vrais ! Je ne doute pas qu’à la Redoute.fr ou d’autres gros sites de ce genre on peut toucher ce genre de rémunération. Mais pour peu qu’on travail en province dans un site « normal » aucune chance d’approcher même la fourchette basse :(

  2. @Alain il s’agit de chiffres nationaux, et comme je le disais sur la note concernant les salaires en agence, l’Ile de France concentre une grande partie des sociétés internet, avec des salaires parfois supérieur à ceux proposés en province.

    Cela étant dit, je te rejoins sur un point, une société de 2, 3 personnes qui commercialise, par exemple des chaussettes via internet, n’aura pas un directeur marketing à 70K.

  3. Pour rebondir sur les propos d’Alain et afin d’avoir une étude complète il faudrait ajouter « Etude faite sur des entreprises d’un minimum de X salariés et d’au moins X années d’existence ». Par ailleurs, certains salaires sont assez justes dans l’ensemble même si la tranche haute du Directeur Marketing me paraît exceptionnelle et isolée. Attention aux idées reçues, les grosses sociétés ne sont pas forcément celles qui payent le mieux !

  4. Etude intéressante qui permet de donner des repères mais qui ne rend pas compte de la différences des salaires entre annonceurs et agences. Par ailleurs il existe d’autres métiers qui ne sont pas abordés (SEM, SEO, eCRM etc.)

  5. @Olivier, exact, nous en tiendrons compte pour l’edition suivante

    tu as raison concernant les entreprises notoires qui peuvent « faire payer » cette notoriété, quand une startup méconnue devra faire un effort sur le salaire pour attirer des talents.

    @Alexandre, le volet ingénieur, design, etc seront publiés la semaine prochaine, je maintiens un peu de suspens ;-)

  6. En fait merci rMen pour ces infos. Il y a du travail derrière. Je pense tout de même qui si les fourchettes hautes sont correctes, les fourchettes basses et médianes ne le sont pas. De nombreux postes de ce type sont payés au SMIC …

  7. Lorsque je vois ce genre d’études je suis systématiquement sceptique, et pour cause, je gagne 30% de moins (fixe+variable) que la simple fourchette basse fixe indiquée ici… (PARIS, site ecommerce FR important, 2 ans d’XP)

    La réalité est-elle que les moyennes présentées ici ne veulent pas dire grand chose si elles ne sont pas rapportées à la taille d’entreprise + XP ? Ou que je me fais avoir ? ;-p

    En tout cas merci rMen pour sa publication, ça donne toujours des indications…

  8. Bonjour, merci Richard et cabinet Aravat pour cette grille utile. Sans vouloir être négative car l’initiative est excellente, il est vrai qu’un supplément d’infos sur les données brutes : noms des sociétés, à défaut type de structure ou CA et nbre de salariés, responsabilités de management sur les postes etc.. Mais bon, une étude approfondie, c’est long et ça coûte cher ;) Karine Tomasini

  9. @Karine, c’est un point de départ, nous allons étoffer ces données tout au long de l’année pour arriver à un niveau de détail le plus élaboré possible. Cela étant dit même les grilles de salaires dans d’autres secteurs éditées par des grands ne vont pas plus loin que nous, merci d’avoir salué notre initiative.

    et j’en profite pour te souhaiter une excellente année!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This