ActualitéComStartupTech

Les nouvelles startups de la Social TV : les applications dédiées (1/3)

La symbiose croissante entre notre vieille bonne télévision traditionnelle et les médias sociaux sera l’une des tendances média les plus intéressantes à surveiller cette année. Les consommateurs se tournent vers le second écran comme jamais auparavant, les diffuseurs et les distributeurs sont aux aguets du moindre changement et cherchent à dominer la tendance…En bref, nous sommes au cœur de la Social TV.

Parmi tout ce brouhaha de diffuseurs, annonceurs, producteurs et médias sociaux, de jeunes pousses se sont ajoutées à cet écosystème. Parmi celles-ci, les applications spécialisées. Véritables guides TV intégrés, elles offrent une expérience télévisuelle augmentée.

Tout d’abord Zeebox, dont nous avions interviewé le fondateur Anthony Rose fin juin.

 

Cette start-up britannique créée en 2010 est décrite comme le pionner des applications de Social TV, grâce à son offre complète et diversifiée sur iPhone, iPad et Android : suivi des programmes, commentaires en live, fil Twitter, jeux, contenus embarquée (définitions Wikipedia, articles), sondages, etc…

Zeebox, qui avait levé 7M $ l’été dernier, préparerait actuellement son lancement aux États-Unis avec plusieurs partenaires dont le géant du câble ComCast, mais également en Australie en créant une joint-venture avec la chaîne de télévision Ten.

Parmi ses concurrents,  on peut citer Kwarter, que nous vous avions présenté l’été dernier ou encore  intoNow, une application lancée par Yahoo! qui, sur le même principe que Shazam, reconnait en temps réel le programme qui passe à l’écran. Elle vous suggère ensuite un fil d’informations lié au programme que vous regardez: news, commentaires Twitter, etc…Vous pouvez également partager vos infos avec vos amis via les réseaux sociaux.

Le petit plus de l’application: Vous pouvez acheter en ligne les musiques que l’application a reconnu durant votre programme, ou les retrouver sur Youtube grâce à un lien direct. Enfin, vous avez la possibilité de faire une capture d’écran de certains passages de votre programme pour le partager sur les réseaux sociaux. L’application IntoNow est disponible gratuitement sur iOS et Android.

TV Tak, lui aussi, reconnait le programme diffusé à la télévision lorsqu’on pointe son smartphone vers l’écran. En plus du check-in proposé sur les programmes, il permet à ses utilisateurs des jeux en relation avec le programme qu’ils regardent. Par exemple, un quizz sera proposé aux téléspectateurs d’un jeu télévisé, tandis qu’un challenge avec d’autres utilisateurs sera proposé au téléspectateur d’un tournoi sportif.

Les applications de check-in TV sont nombreuses et la concurrence est rude. Tunerfish, Hot Potatoe, Philo, Get Glue, Clicker, ou encore Miso proposent, tout comme Zeebox et IntoNow, une expérience TV enrichie et ce, grâce à leur utilisation sur un 2e écran. Les grands d’internet ont bien compris que le marché était en pleine évolution et n’hésitent pas à créer leurs propres applications (Yahoo! avec IntoNow) ou à racheter des startups, à l’instar de Facebook qui a acquis Hot Potatoe en août 2010 pour 10M$. Cette concurrence ne va pourtant pas durer et dans quelques mois, certaines de ces petites entreprises risquent de disparaitre au profit d’autres, plus développées, mais également au profit de Twitter et Facebook, piliers des interactions sociales concernant la télévision.

 

Chez les Français aussi on surfe sur la vague « Social TV », malgré une offre plus pauvre en partie due au retard du pays sur le sujet. Parmi les plus développés,  on retrouve Teleglu, Followatch ou encore Tweetyourtv et Devantlatele, des agrégateurs de tweets qui vous permettent de découvrir les programmes diffusés en ce moment même sur les chaînes, les suivre les conversations concernant un programme ou une chaîne et de commenter à son tour.

Petit plus, « Devantlatele » donne les audiences des programmes en terme de commentaires et ce, quasiment en temps réel. Une offre qui plait autant aux internautes, qui se dirigent en général vers les programmes les plus suivis, mais également aux diffuseurs et producteurs qui peuvent évaluer la notoriété de leurs programmes. L’application ne remplace pour autant pas les startups spécialisées dans l’analyse des interactions sociales autour des programmes TV, que nous vous présenteront dès demain.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This