ActualitéStartupTech

[LeWeb’11] L’Italien Beintoo, vainqueur de la Startup Competition

LeWeb’11 a pris fin avec la remise des prix de la startup competition. 16 jeunes pousses étaient en lice au début de l’événement. Après une sélection accrue, seules trois startups se sont retrouvées pour la finale.

Ces dernières ont pitché leur projet devant un jury, composé notamment de Jacques-Antoine Granjon, Pierre Kosciuscko Morizet, Xavier Niel, ou encore Marc Simoncini.


Les résultats du palmarès :

  • La startup italienne Beintoo a reçu le premier prix de la startup competition de LeWeb’11. L’équipe italienne propose des applications mobiles ludiques et sociales. Plus précisément, le site propose aux internautes de télécharger des modules ludiques sur leur mobile puis de convertir leurs points obtenus en réductions, dont ils pourront profiter en shopping.
  • Le Français HeyCrowd arrive en seconde position. Il s’agit cette fois-ci, d’une application mobile de sondage qui propose de poser des questions et de mettre en exergue des tendances.
  • La start-up Babelverse arrive pour sa part sur la troisième marche du podium. Développé au Chili, le service met en relation des interprètes et des particuliers ou des entreprises.
  • Le prix du public revient enfin a Echoer, qui n’est autre qu’un réseau social de partage d’idées.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[LeWeb’11] L’Italien Beintoo, vainqueur de la Startup Competition
Bubble lève 100 millions de dollars pour sa plateforme no-code
Pass sanitaire: inquiètes, les entreprises demandent au gouvernement de ne pas supprimer les aides
Facebook travaille sur le metaverse, incarnation de l’avenir du réseau social selon Mark Zuckerberg
Dopé par un nombre record de livraisons, Tesla gagne plus d’un milliard de dollars sur un trimestre
IA: Kili Technology lève 25 millions de dollars auprès de Balderton Capital
BeautyTech: Planity lève 30 millions d’euros auprès de Gaia Capital pour accélérer en France et en Allemagne