ActualitéStartup

[LeWeb’12] Day 1 – Les annonces de l’après-midi

L’édition 2012 de LeWeb Paris a ouvert ses portes ce matin, aux Docks de Saint-Denis. Evernote, Google, Twitter, Facebook, Sphero…. Zoom sur les annonces qui ont rythmé la deuxième partie de cette première journée :

14h25 Phil Libin, le CEO d’Evrenote est monté sur scène en revenant dans un premier temps sur les raisons de sa récente levée de fonds de 85M $.

Evernote revendique aujourd’hui 45M d’utilisateurs à travers le monde mais en compte moins d’un million en France.

Parmi les autres chiffres dévoilés, Phil Libin a indiqué que 66% des utilisateurs se servaient d’Evernote au travail alors que seuls 15% d’entre eux se le font payer par leur entreprise.

Fort de ce constat, Phil Libil a annoncé le lancement d’Evernote business, une nouvelle fonctionnalité pour le travail collaboratif au bureau. Cette nouvelle option permet par exemple aux utilisateurs de voir les notes de leurs collègues sur un sujet.

A 15h00, Loïc Le Meur a ensuite accueilli Ben Gomes, VP de Google. Ce dernier a notamment annoncé le lancement de la fonctionnalité Knowledge Graph en France. Cette nouvelle option permet de trouver directement une batterie d’informations précises sur un monument ou une personnalité, à l’image par exemple de ce que propose l’encyclopédie Wikipédia.

Ces informations, dotées d’images, apparaissent à droite des résultats de recherches. L’ensemble de ces contenus proviendrait de sources libres de droits.

L’idée n’est donc plus de chercher par mots clefs mais de trouver des informations par connexions d’idées. Selon Ben Gomes, il faut voir le web comme une immense bibliothèque dans laquelle on peut trouver une information très précise.

Ben Gomes a terminé son intervention en déclarant « Notre prochain rêve est de fusionner l’internet des objets et la recherche sur web »

15h30. Pas d’annonce majeure faite par Katie Stanton de Twitter.

La VP de Twitter a  rappelé dans un premier temps que la plateforme de micro-blogging allait bientôt ouvrir un bureau à Paris et au Brésil, sans donner davantage de détails.

Katie Stanton est ensuite revenue sur les différences d’usages de Twitter en fonction des pays, en soulignant le fort dynamisme des adeptes latino-américains.

Par ailleurs, selon elle, 60% des utilisateurs tweeteraient tandis que 40% ne feraient qu’écouter….

Dernière information délivrée par Katie Stanton : les trend topics géolocalisés devraient bientôt être disponibles dans les principales villes françaises.

16h00. Après Twitter, c’est au tour de Facebook de monter sur scène. David Kirkpatrick, fondateur de Techonomy Media a en effet interrogé Peter Deng, chargé des applications pour le réseau social.

Celui-ci a confirmé les efforts de Facebook sur « Le mobile first » en annonçant notamment que Facebook Messenger était désormais disponible pour les personnes ne possédant pas de compte sur le réseau social. Pour utiliser ce service de messagerie, seul un numéro de mobile est nécessaire. Il serait donc désormais possible d’envoyer des messages Facebook aux personnes qui ne sont pas inscrites.

Cette annonce intervient quelques jours après les nombreuses rumeurs d’un rachat de WhatsApp par Facebook.

Cette nouvelle fonctionnalité s’adresse particulièrement aux adolescents, dont 63% envoient quotidiennement des sms  alors que seuls 6% envoient  des emails chaque jour.

Peter Deng n’a pas apporté de précisions sur les bénéfices financiers que le réseau social pourrait tirer de cette nouvelle fonctionnalité. Alors que le SMS fêtait ses 20 ans le 3 décembre dernier ses 20 ans, on peut se demander si cette nouvelle option pourrait marquer le début du déclin du SMS.

16h30. Adam Wilson, fondateur de la start-up Orbotix est venu présenter sa balle connectée. Baptisée Sphero, celle-ci est reliée à une application dédiée et peut ainsi être commandée depuis un smartphone ou une tablette. Grâce à des fonctionnalités en réalité augmentée, Sphero peut prendre différentes formes et se déplacer dans différents environnements. L’idée est de créer un pont qui relie le monde virtuel au monde réel.

Actuellement commercialisée dans les magasins Fnac, la balle Sphero est vendue 129,90 euros.

16h45 Yossi Vardi, l’un des premiers web entrepreneurs en Israël, est monté sur scène pour présenter une batterie de conseils adressée aux porteurs de projets. Selon lui, lever trop d’argent peut être toxique pour une start-up. Il conseil donc de lever des fonds par étape. Autre avertissement : ne pas pivoter c’est de pas prendre en compte les différents retours d’expérience.

17h00 Fred Potter monte sur scène pour présenter son nouveau projet Netatmo. Imaginé par la start-up française éponyme, il s’agit  d’un nouveau type de station météo personnelle pour iPhone, qui inclut des mesures de qualité de l’air et vous permet de surveiller et quantifier votre environnement.

Le dispositif est complété par une application dédiée qui rassemble toutes les données recensées par deux cylindres. Toutes les informations sont automatiquement représentées sous forme de courbes révélant l’évolution des données sur plusieurs jours.

Enfin, l’utilisateur peut choisir de rendre accessible les mesures captées par son Netatmo à des chercheurs dans une logique d’Open data.

Netatmo est dès à présent disponible à la vente au prix de 170€.

17h15. Toujours dans la série des objets connectés, Phil Bosoa, CEO de LifX, est venu présenter son ampoule nouvelle génération.

Relié à une application mobile, le dispositif Lifx permet à l’utilisateur de gérer l’intensité des lumières de sa maison depuis son portable et donc de réduire ses coûts d’énergie. Lifx permet également de choisir différentes ambiances en fonction des pièces ou de la musique environnante.

Lancée en Australie, ce projet a récolté plus de 1,3M $ en l’espace de 6 jours sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter. LifX a également reçu le soutien de quelques investisseurs australiens.

LifX sera disponible à partir du mois de mars prochain au prix de 79 $.

17h45. Cette première journée de conférence a pris fin avec un panel organisé autour de l’écosystème high-tech en Europe. La ministre de l’Economie Numérique Fleur Pellerin, Joanna Shields (ex-Facebook) directrice de la Tech City à Londres et Katia Gaika (Russie) ont donc échangé sur les conditions favorables pour le développement des startups en Europe. D’après Fleur Pellerin, il y aurait près de 2000 startups à Paris.

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “[LeWeb’12] Day 1 – Les annonces de l’après-midi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This