ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsMarketing & Communication

Linkfluence lève 18 millions d’euros et s’offre Scoop.it

Le montant

La société française Linkfluence, spécialisée dans la veille et l’analyse des contenus en ligne, a bouclé un tour de table de 18 millions d’euros. Pour cette opération, l’entreprise s’est entourée de Ring Capital et de Tikehau Capital. Lors de son précédent tour de table, en octobre 2016, Linkfluence avait levé 12 millions d’euros.

A l’occasion de cette nouvelle levée de fonds, la société annonce l’acquisition de Scoop.it, plateforme de curation de contenus basée à San Francisco et co-fondée par Marc Rougier. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Cette acquisition permet à Linkfluence de poser un pied en Amérique du Nord. Dans ce cadre, Guillaume Decugis, co-fondateur de Scoop.it, prend la tête de Linkfluence. «L’expérience américaine de Scoop.it et le renfort de ses équipes de R&D vont donner un avantage déterminant à Linkfluence pour devenir leader mondial», estime-t-il.

Le marché

Fondée en 2006 par Alain Le Berre, Guilhem Fouetillou, Camille Maussang et Antonin Rohmer, Linkfluence développe la plateforme SaaS Radarly, qui applique des technologies d’intelligence artificielle pour capter, analyser, mesurer et comprendre plus de 200 millions de publications par jour sur les médias sociaux (blogs, forums, réseaux sociaux, sites web…). Restituées sous la forme de tableaux de bord interactifs en temps réel, ces données sociales permettent aux marques de repérer les sujets de prédilection des consommateurs, les tendances du marché ou encore les signaux faibles émergents pour détecter les insights activables et adapter leurs stratégies marketing et social media.

De cette manière, l’analyse permanente des médiaux sociaux vise à aider les clients de la société, notamment Danone, Pernod Ricard, Société Générale, Expedia, Orange ou encore Adidas, à prendre de meilleures décisions pour se démarquer de la concurrence. A ce jour, Linkfluence compte plus de 500 clients et dispose de six bureaux à travers le monde (Paris, Londres, Düsseldorf, Shanghai, Singapour et San Francisco).

Les objectifs 

Ce financement doit permettre à Linkfluence de renforcer son pôle R&D et de poursuivre son expansion à l’international, en mettant l’accent sur les États-Unis grâce au rachat de Scoop.it. «Grâce à l’accompagnement de Ring Capital et de Tikehau Capital, Linkfluence va pouvoir déployer son offre sur les États-Unis et continuer d’investir fortement en R&D sur ses technologies d’intelligence artificielle qui permettent aux grandes marques de comprendre leurs consommateurs globalement, en temps réel et spontanément», indique Guilhem Fouetillou, co-fondateur de Linkfluence.

Linkfluence : les données clés

Fondateurs : Alain Le Berre, Guilhem Fouetillou, Camille Maussang et Antonin Rohmer
Création : 2006
Siège social : Paris
Activité : veille et analyse des contenus en ligne
Financement : 18 millions d’euros en octobre 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Linkfluence lève 18 millions d’euros et s’offre Scoop.it
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Share via
Copy link