A la uneActualité

Les Français de Linkfluence lèvent 12 millions d’euros pour accélérer dans la social data intelligence

  • Le marché du social media intelligence est en croissance de 27,6% par an.

  • Linkfluence s'attaque à de nouveaux marchés, comme en Asie, depuis 2015.
     
  • La société compte essentiellement financer sa R&D.

 

Le montant

Linkfluence, un acteur du «social media intelligence», a bouclé une levée de fonds de 12 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques que sont Banexi Ventures, Orkos Capital et Sigma Gestion. Il accueille le fonds BNP Paribas Développement en tant que nouvel investisseur.

Le marché

Linkfluence développe un logiciel Saas baptisé Radarly. Depuis le rachat du Chinois d’ActSocial en octobre 2015, il vise notamment à s'étendre en Asie. De fait, pour se différencier de la kyrielle de concurrents sur la veille et l’analyse des réseaux sociaux (Synthesio, Brandwatch, Salesforce, Sysomos…), Linkfluence mise sur sa technologie Saas et sur une croissance externe rapide. En juillet 2015, Linkfluence acquérait Die Medialysten, un autre spécialiste allemand de la veille sur les réseaux sociaux. 

Avec les développements dans le machine learning et la BI (business intelligence), le marché du social media intelligence est en pleine croissance. De l'écoute à la veille il y a quelques années, les outils se spécialisent. D'ici 2020, il pèsera 5,4 milliards de dollars, sur un rythme de croissance annuelle de 27,6% entre 2015 et 2020, d'après les données MarketsandMarkets.  

Les objectifs de la Start-up

Avec cette levée, la société parisienne entend financer sa R&D. Linkfluence veut s'imposer comme «le leader du marché» de la veille et d'analyse des médias sociaux. La société est dirigée par Hervé Simonin (en Une).

Fondateur : Guilhem Fouetillou

Siège: Paris (bureau à Londres)

Date de création: 2006

Levée de fonds: 3 millions d'euros (2014)

Lire aussi: En rachetant ActSocial, Linkfluence part à l’assaut du Web social chinois

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Les Français de Linkfluence lèvent 12 millions d’euros pour accélérer dans la social data intelligence
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link