ActualitéLes ExpertsMichel de Guilhermier

L’iPad un Peu Moins Rentable pour Apple ?! – Michel de Guilhermier

Tiens, un petit détail sur l'iPad qui m'avait échappé hier soir : Apple anticipe pour son Q3 fiscal, Q2 calendaire, une baisse de sa marge brute de 41,7% à 36%, soit une baisse sensible.

Et Peter Openheimer, le Directeur Financier, de préciser : "we expect about 25% of the sequential gross margin decline to be driven by the first quarter of iPad sales".

La vente d'iPad génèrerait ainsi moins de marge brute (relativement) pour Apple que les autres lignes de produit. Les Apps étant de plus grande qualité et plus chères que sur les iPhone/Touch, Apple espère sans doute compenser en (petite) partie, l'AppStore n'ayant pas réellement vocation à faire un gros bénéfice mais étant plutôt géré au break-even ?

Et si l'iPad est un peu moins rentable pour Apple, l'explication donnée par Tim Cook est : "I would point out when we priced iPad we priced it very aggressively in order to deliver tremendous value to our customers. We think the market size for the iPad is very large and we want to capitalize on our first mover advantage".

Clairement, Apple place de gros espoirs dans ce nouveau marché et entend s'y imposer en jouant aussi sur un pricing agressif ! Ils savent que la concurrence va débarquer, ce aussi pourquoi ils sont restés totalement muets questions chiffres concernant le device.

Tim Cook disait : "the Macintosh competes in a market of 300 million or so units a year. The iPhone competes in a market if you look at all phones of maybe 1.2 billion a year. The iPod competes in a market that has 100 million plus or minus units per year".

On verra dans quelques années si le marché de la tablette tactile est de 50 ou 100M d'unités, voire plus…

Je verrais bien pour ma part en 2012 un marché d'au moins 50M d'unités avec Apple en possédant 50% environ, soit un CA probable de l'ordre de 10-12Mds$ pour Apple, et 3-4Mds$ de marge brute dégagée.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Plus qu’un pricing agressif, la marge plus faible signifie qu’ils n’ont pas fait de compromis sur la qualité des matériaux utilisés, mais juste qu’ils ont décidé de jouer sur l’élasticité prix pour inonder le marché (qu’Apple crée, les « concurrents » vont s’inviter sur ce marché créer par Apple) de leurs appareils. Vendre des millions de devices, pour attirer des dizaines de milliers de développeurs, et proposer des centaines de milliers d’Apps. En faisant ce choix, ils ne réitèrent pas les erreurs faites sur le Mac, délaissés par les devs car trop peu d’unités en circulation, et donc des coûts difficiles à amortir.

    Ce qui ne veut pas dire que le prochain iPhone sera à 99 euros non plus. Puisque lors de la présentation de ces résultats, Apple a aussi annoncé qu’ils ont été étonné de voir qu’à la sortie de l’iPhone 3GS, le 3G était resté au catalogue, à un prix très attractif, et que la demande était pourtant massivement portée sur le 3GS. Conclusion : il n’y a pas que le prix à prendre en compte, mais aussi la qualité des produits, les besoins et surtout les envies des clients.

Bouton retour en haut de la page
L’iPad un Peu Moins Rentable pour Apple ?! – Michel de Guilhermier
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD