ActualitéBusinessRetail & eCommerce

LivingSocial sur le point de lever 200 millions de dollars

Selon un article du New York Times, LivingSocial, grand concurrent de Groupon, serait sur le point de procéder à une nouvelle levée de fonds s’élevant à près de 200M $ (148M €). Cette opération valoriserait LivingSocial plus de 5 milliards $ (3,7 milliards €).

D’après le quotidien américain, la société spécialisée dans les achats groupés, pourrait finaliser ce tour de table d’ici la semaine prochaine. Celui-ci s’effectuerait auprès de ses actionnaires actuels, mais également auprès de nouveaux investisseurs.

Parallèlement, cette augmentation en capital doit être accompagnée de l’ouverture d’une ligne de crédits d’une centaine de millions de dollars. Les sommes collectées devraient permettre à la société d’étoffer son offre et de s’étendre à de nouveaux marchés. L’objectif recherché est bien sûr de ne pas se laisser distancer par Groupon qui a réussi son entrée en bourse il y a deux semaines.

Pour rappel, LivingSocial a récemment annoncé un nouveau service de livraison de plats à domicile hauts de gamme. Baptisé « Room service », cette nouvelle offre figure comme un virage important dans la stratégie de la société. En effet, celle-ci est proposée à un tarif normal. Une rupture avec la tradition de l’entreprise qui a pour habitude d’offrir des rabais importants dans différents secteurs : spas, coiffeurs, restaurants etc.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
LivingSocial sur le point de lever 200 millions de dollars
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance