Retail & eCommerce

[M-commerce] Showroomprivé réalise plus de 10% de son CA sur mobile

Showroomprive.com, spécialiste de la vente privée en ligne, vient d’annoncer qu’il réalisait désormais 12% de son CA via le m-commerce. Une performance qu’il affiche huit mois à peine après le lancement de ses applications sur smartphones. Celles-ci enregistreraient d’ailleurs plus d’1,5M de visites et généreraient 2M de CA par mois.

La société revendique un panier moyen effectué sur ce canal de près de 50 €, légèrement en dessous de celui observé sur le site internet, qui s’élève pour sa part à 56 euros. Le prêt-à-porter et les accessoires figurent parmi les produits les plus sollicités.

Fort de ces chiffres, Thierry Petit, président et fondateur du site, vise un CA mobile de plus de 2M € pour la période des fêtes de fin d’année. Son premier concurrent, Vente Privée, annonçait pour sa part un CA de plus de 100M € générés via le m-commerce en 2011.

Selon les derniers chiffres publiés par Médiamétrie, 4 utilisateurs de téléphone mobile sur 10 sont désormais équipés de smartphones, soit 27% de plus en 6 mois. Et, d’après la Fevad près de 3M de Français auraient déjà procédé à des achats depuis leur mobile.

Lancé en 2006, Showroomprive.com a réalisé une levée de fonds, en août 2010, de 37M € auprès de l’américain Accel Partners pour mener à bien son ambition continentale. La société a enregistré un CA pour l’année fiscale 2010 de 130M € et vise les 180M € de CA en 2011.

Retrouvez l’interview 2010 de Thierry Petit :

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

[M-commerce] Showroomprivé réalise plus de 10% de son CA sur mobile
FrenchWeb Day Retail: Une matinée de conférences en ligne sur les nouvelles pratiques dans le retail
DNVB : quels sont les marchés les plus saturés ?
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Mirakl réalise la plus importante levée de fonds de la French Tech