Blockchain / CryptoBusinessFW BusinessStartupTechTV

L’Octogone, l’assistant vocal de Genki basé sur la blockchain pour améliorer l’expérience des voyageurs et des hôteliers

Interview de Réda Berrehili, fondateur et CEO de Genki

Contrairement aux idées reçues, la blockchain ne se limite pas aux cryptomonnaies et au seul univers de la finance. C’est du moins la conviction de Réda Berrehili, qui veut s’appuyer sur cette technologie de stockage et de transmission d’informations pour réinventer le secteur de l’hôtellerie. Il y a deux ans, l’entrepreneur, co-fondateur de Squarebreak, une plateforme de location de résidences rachetée par AccorHotels l’an passé, a sauté le pas en lançant un nouveau projet. Fort de son expertise dans l’industrie du voyage et de l’hospitalité, il a ainsi décidé de créer la start-up Genki («bonne énergie» en japonais) pour simplifier aussi bien la vie des voyageurs que des hôteliers.

Pour ce faire, celui que certains médias marocains ont qualifié de «Maroccan Mark Zuckerberg» (rien que ça !) s’est attelé à mettre au point avec son équipe un assistant vocal d’un nouveau genre. Baptisé «l’Octogone», il permet de lancer un film, réserver un VTC, ajuster la température d’une pièce ou encore commander du champagne simplement à partir de la voix, propulsant le bon vieux téléphone de la chambre aux oubliettes. «L’Octogone se positionne comme un remplaçant du téléphone old-school des hôtels», estime Réda Berrehili.

Redonner le pouvoir aux professionnels et aux clients 

Si les fonctionnalités de cet assistant intelligent permettent d’améliorer le séjour des voyageurs, son réel intérêt se situe ailleurs. Et pour cause, la société a développé sa propre blockchain, le «KiChain», pour répondre à une triple problématique : «la centralisation des données et donc des revenus, la souveraineté numérique et la non-maîtrise de la valeur générée par ces données», indique Réda Berrehili. «Nous avons trop donné aux GAFA. Google Home ou Amazon Echo se positionnent comme des prédateurs auprès des hôteliers. Ces derniers n’auront, en effet, toujours aucune propriété de leur clientèle», ajoute-t-il.

Dans ce contexte, l’Octogone offre «un coffre-fort numérique pour les données des utilisateurs mais aussi une infrastructure pour une plateforme décentralisée qui permet de valoriser de façon plus équitable les revenus générés et ainsi de redistribuer correctement la valeur», explique le CEO de Genki. Avec ce dispositif, la jeune pousse entend redonner le pouvoir aux professionnels de l’industrie hôtelière et aux clients sur leurs données.

Collaborant avec l’Iris et Snips, la start-up de Rand Hindi qui a développé une technologie de reconnaissance vocale, la société a d’ores et déjà mis sur pied une première version de son assistant intelligent, éditée à 200 exemplaires. Après les premiers retours des hôteliers, Genki travaille désormais sur une deuxième version qui devrait être commercialisée mi-2019. Blockchain oblige, la start-up prépare une ICO pour financer ses ambitions mondiales et devenir l’alternative de référence des GAFA sur le marché des assistants vocaux B2B. 

Genki : les données clés

Fondateur : Réda Berrehili
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : smart-assistant pour l’industrie hôtelière
Effectifs : 10 collaborateurs

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer