AcquisitionActualitéObjets connectés

Maison connectée : Nest rachète Revolv, l’un de ses concurrents

Nest, l’entreprise acquise par Google pour 3,2 milliards de dollars en janvier, vient de racheter Revolv, l’un de ses concurrents. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. La société, basée dans le Colorado, édite une solution de gestion de maison connectée via une interface unique contrôlée depuis un smartphone. Ainsi, tous les objets connectés d’une même maison peuvent communiquer, rendant ainsi possibles des interactions. Son produit principal était commercialisé 300 dollars.

Cette acquisition permet à Nest d’intégrer les équipes de Revolv, de mettre un terme à la vente des produits de son ex-rival et d’intégrer sa technologie à son API baptisée «Works with Nest », pour laquelle plusieurs sociétés ont développé des solutions dont Mercedes-Benz, Whirlpool ou encore Lifx.

Seconde acquisition pour Nest

« Revolv ne sera pas disponible pour les nouveaux clients » explique la société sur son site. Pour les clients déjà existants, « les données de Revolv resteront soumises à la charte de confidentialité de Revolv et, comme les données de Nest, seront séparées de Google » explique-t-on.

Il s’agit de la seconde acquisition de Nest depuis que la société a été rachetée par Google. En juin, elle s’était offert Dropcam, un fabricant de caméras de sécurité connectées pour la maison, pour plus de 500 millions de dollars. Fondée en 2012, Revolv avait levé 4 millions de dollars en novembre, notamment auprès de Foundry Group.

Lire aussi:

>> [Portrait] Qui est Lionel Paillet, le nouveau Monsieur Nest en Europe ?

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Maison connectée : Nest rachète Revolv, l’un de ses concurrents
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Uber: 6 000 agressions sexuelles enregistrées aux États-Unis en deux ans
Inside Renault : la Formule 1, accélérateur d’innovation dans l’industrie automobile
Face à Spotify, Apple Music mise de nouveau sur la diffusion de concerts
Alphabet
Désormais dirigé par Sundar Pichai, que va faire Alphabet de ses filiales non rentables?
Copy link