ActualitéBusinessEuropeRetail & eCommerce

Malgré le Brexit, Amazon va recruter 1 000 collaborateurs supplémentaires au Royaume-Uni

A quelques mois de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le gouvernement britannique peut compter sur le soutien des GAFA. En effet, Amazon vient d’envoyer un signal fort en annonçant son intention de recruter 1 000 salariés de plus en Grande-Bretagne, à l’occasion de son événement annuel, l’European Innovation Day, qui s’est tenu à Londres cette semaine. Ce millier de nouveaux collaborateurs viendra se greffer aux 27 500 employés d’Amazon déjà présents sur le territoire britannique.

Ce renforcement des effectifs britanniques vise principalement à étoffer les équipes de R&D. 600 postes seront ainsi créés pour le nouveau centre de R&D du groupe qui ouvrira ses portes en 2019 à Manchester, dans le nord de l’Angleterre. 250 ingénieurs viendront également renforcer le centre de recherche d’Edimbourg, en Écosse, et 180 seront affectés à celui de Cambridge, en Angleterre. «Ce sont des emplois de la Silicon Valley en Grande-Bretagne qui viennent encore sceller nos engagement de long terme au Royaume-Uni», a déclaré Doug Gurr, le patron de la filiale britannique d’Amazon.

Google mise également sur le Royaume-Uni

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Malgré le Brexit, Amazon va recruter 1 000 collaborateurs supplémentaires au Royaume-Uni
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale