ActualitéBusinessEuropeRetail & eCommerce

Malgré le Brexit, Amazon va recruter 1 000 collaborateurs supplémentaires au Royaume-Uni

A quelques mois de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le gouvernement britannique peut compter sur le soutien des GAFA. En effet, Amazon vient d’envoyer un signal fort en annonçant son intention de recruter 1 000 salariés de plus en Grande-Bretagne, à l’occasion de son événement annuel, l’European Innovation Day, qui s’est tenu à Londres cette semaine. Ce millier de nouveaux collaborateurs viendra se greffer aux 27 500 employés d’Amazon déjà présents sur le territoire britannique.

Ce renforcement des effectifs britanniques vise principalement à étoffer les équipes de R&D. 600 postes seront ainsi créés pour le nouveau centre de R&D du groupe qui ouvrira ses portes en 2019 à Manchester, dans le nord de l’Angleterre. 250 ingénieurs viendront également renforcer le centre de recherche d’Edimbourg, en Écosse, et 180 seront affectés à celui de Cambridge, en Angleterre. «Ce sont des emplois de la Silicon Valley en Grande-Bretagne qui viennent encore sceller nos engagement de long terme au Royaume-Uni», a déclaré Doug Gurr, le patron de la filiale britannique d’Amazon.

Google mise également sur le Royaume-Uni

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Malgré le Brexit, Amazon va recruter 1 000 collaborateurs supplémentaires au Royaume-Uni
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • More Networks
Copy link