ActualitéBusinessEuropeRetail & eCommerce

Malgré le Brexit, Amazon va recruter 1 000 collaborateurs supplémentaires au Royaume-Uni

A quelques mois de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le gouvernement britannique peut compter sur le soutien des GAFA. En effet, Amazon vient d’envoyer un signal fort en annonçant son intention de recruter 1 000 salariés de plus en Grande-Bretagne, à l’occasion de son événement annuel, l’European Innovation Day, qui s’est tenu à Londres cette semaine. Ce millier de nouveaux collaborateurs viendra se greffer aux 27 500 employés d’Amazon déjà présents sur le territoire britannique.

Ce renforcement des effectifs britanniques vise principalement à étoffer les équipes de R&D. 600 postes seront ainsi créés pour le nouveau centre de R&D du groupe qui ouvrira ses portes en 2019 à Manchester, dans le nord de l’Angleterre. 250 ingénieurs viendront également renforcer le centre de recherche d’Edimbourg, en Écosse, et 180 seront affectés à celui de Cambridge, en Angleterre. «Ce sont des emplois de la Silicon Valley en Grande-Bretagne qui viennent encore sceller nos engagement de long terme au Royaume-Uni», a déclaré Doug Gurr, le patron de la filiale britannique d’Amazon.

Google mise également sur le Royaume-Uni

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Malgré le Brexit, Amazon va recruter 1 000 collaborateurs supplémentaires au Royaume-Uni
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?