ActualitéBusinessFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fonds

MapR lève 56 millions de dollars pour renforcer sa présence à l’international

  • MapR est spécialisée dans l’analyse de données en temps réel.
  • La société est valorisée à 500 millions de dollars.
  • Avec ce nouvel investissement, l’entreprise s’est donnée pour objectif de devenir rentable.

Le montant

La start-up MapR, spécialisée dans l’analyse de données en temps réel, annonce un nouveau tour de table d’un montant de 56 millions de dollars, mené par Lightspeed Venture Partners. Déjà l’an passé, l’entreprise avait levé 50 millions de dollars en vue d’un éventuel IPO. Avant ce nouvel investissement, la société était valorisée 500 millions de dollars.

Le marché

Fondée en 2009 par M.C. Srivas et John Schroeder, cet éditeur commercialise un logiciel permettant aux entreprises de traiter un nombre considérable de données. L’outil permet de les analyser afin d’améliorer les résultats commerciaux. Des entreprises comme American Express, Audi ou encore Cisco utilisent la plateforme.

MapR a annoncé avoir réalisé un second trimestre record, avec une augmentation de 100% des facturations par rapport au précédent trimestre.

L’objectif

Avec ce nouvel investissement, l’entreprise souhaite renforcer sa présence à l’international, notamment en Australie, au Japon et en Corée du Sud. La société a pour objectif d’ici la fin de l’année 2018 de devenir rentable.

Les données clés :

  • Fondateurs : M.C. Srivas et John Schroeder
  • Date de création : 2009
  • Levées de fonds : 7 au total, dont la dernière d’un montant de 56 millions de dollars en septembre 2017
Bouton retour en haut de la page
MapR lève 56 millions de dollars pour renforcer sa présence à l’international
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs