ActualitéBusinessTech

Match Group (Tinder, PlentyOfFish, OkCupid, Hinge) quitte sa maison-mère

AFP

Tinder et ses soeurs s’émancipent: Match Group, qui comprend plusieurs applications de rencontres en ligne (Tinder, PlentyOfFish, OkCupid, Hinge…), va devenir indépendant de sa maison-mère, la holding IAC, qui a annoncé la séparation jeudi. « Nous avons longtemps dit que nous étions ‘anti-conglomérat’. Nous ne construisons pas un empire», a déclaré dans un communiqué Barry Diller, président d’IAC. « Nous nous sommes toujours séparés de nos activités quand elles grandissent et gagnent en maturité », a-t-il ajouté.

57 millions d’utilisateurs dans le monde

La scission devrait être finalisée en 2020, au deuxième trimestre. Tinder, connue pour la possibilité de faire « glisser » (« swipe ») les profils vers la droite ou la gauche en fonction du désir de les rencontrer ou pas, est la plus importante des applications de Match, avec environ 57 millions d’utilisateurs dans le monde.

La séparation des deux sociétés va apporter plus de souplesse à Match et des fonds à IAC, un groupe de médias et divertissement qui comprend the Daily Beast, Dotdash, Vimeo, Investopedia et HomeAdvisor. « Match Group sera notre 7ème entreprise dérivée. Elle va rejoindre un groupe impressionnant de progéniture d’IAC qui, collectivement, représentent 58 milliards de dollars aujourd’hui », a précisé le président d’IAC. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Match Group (Tinder, PlentyOfFish, OkCupid, Hinge) quitte sa maison-mère
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale