ActualitéBusinessTech

Match Group (Tinder, PlentyOfFish, OkCupid, Hinge) quitte sa maison-mère

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Tinder et ses soeurs s’émancipent: Match Group, qui comprend plusieurs applications de rencontres en ligne (Tinder, PlentyOfFish, OkCupid, Hinge…), va devenir indépendant de sa maison-mère, la holding IAC, qui a annoncé la séparation jeudi. « Nous avons longtemps dit que nous étions ‘anti-conglomérat’. Nous ne construisons pas un empire», a déclaré dans un communiqué Barry Diller, président d’IAC. « Nous nous sommes toujours séparés de nos activités quand elles grandissent et gagnent en maturité », a-t-il ajouté.

57 millions d’utilisateurs dans le monde

La scission devrait être finalisée en 2020, au deuxième trimestre. Tinder, connue pour la possibilité de faire « glisser » (« swipe ») les profils vers la droite ou la gauche en fonction du désir de les rencontrer ou pas, est la plus importante des applications de Match, avec environ 57 millions d’utilisateurs dans le monde.

La séparation des deux sociétés va apporter plus de souplesse à Match et des fonds à IAC, un groupe de médias et divertissement qui comprend the Daily Beast, Dotdash, Vimeo, Investopedia et HomeAdvisor. « Match Group sera notre 7ème entreprise dérivée. Elle va rejoindre un groupe impressionnant de progéniture d’IAC qui, collectivement, représentent 58 milliards de dollars aujourd’hui », a précisé le président d’IAC. 

Bouton retour en haut de la page
Match Group (Tinder, PlentyOfFish, OkCupid, Hinge) quitte sa maison-mère
[Silicon Carne] Virtual Flirting : comment Internet est devenu le premier lieu de rencontre
États-Unis: quelles sont les marques et plateformes à suivre ?
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media