ActualitéMedia

[Médias] La Presse Quotidienne Régionale confrontée aux enjeux du numérique

45% des internautes français lisent la PQR papier au moins une fois par semaine, seuls 19% la lisent en ligne… Tel est l’un des principaux résultats issus d’une étude intitulée « PQR à l’heure du numérique » publiée par le groupement Marsouin (Môle de Recherche sur la SOciété et les Usages d’INternet).

Les auteurs du rapport expliquent que les facteurs de lecture de la presse en ligne et sur papier sont bien distincts. En effet, les lecteurs de la presse régionale papier expriment généralement un fort attachement territorial. Ce sont souvent des personnes âgées de plus de 50 ans, ayant un niveau d’étude inférieur à Bac+4.

En revanche, les liens avec les sites de PQR sont moins évidents. Le facteur prédominant ne semble plus correspondre à l’ancrage territorial mais à l’utilisation quotidienne d’internet. Si la lecture en ligne est préférée par les jeunes générations, elle n’est pas pour autant systématique. En effet, 32% des internautes de 18-24 ans lisent la PQR papier et seuls 18 % d’entre eux la consultent en ligne. Leur principale source d’information reste les sites de presse nationale: près de la moitié s’y rendent au moins une fois par semaine.

Autres enseignements de l’étude:

  • Le fait de parler de l’actualité locale augmenterait la probabilité chez les internautes de lire des articles de la PQR en ligne, de la même manière qu’elle augmente la probabilité de les lire dans la version papier.
  • Les lecteurs de la PQR en ligne seraient en outre plus enclins à partager ces informations via les réseaux sociaux que ceux de la presse nationale (27% contre 22%).
  • La moitié des sondés déclarent être sensibles à la mise en valeur de leur territoire sur la toile.
  • Près de 80% des internautes qui lisent leur quotidien régional en ligne souhaiteraient y retrouver essentiellement de l’information de très forte proximité.
La difficulté pour les sites d’information régionaux est donc de se faire une place entre les sites d’information nationaux et les petites entités comme les blogs d’associations et de quartiers, qui privilégient eux aussi l’information hyper-locale. L’objectif est donc d’activer judicieusement les leviers des réseaux sociaux afin de faire du quotidien régional en ligne, une plateforme qui génère autour de l’actualité locale de l’émotion, des discussions et des débats, propre à la PQR en général.
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This