Participez au Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numerique 2019
AcquisitionActualitéAmérique du nordHealthcareLes levées de fonds

MedTech: Ezra lève 4 millions de dollars pour améliorer la détection du cancer de la prostate

Montant

Ezra veut améliorer la détection du cancer de la prostate, pour cela, la startup basée à New York se base sur des IRM et de l’intelligence artificielle et a levé 4 millions de dollars en seed. Le tour de table a été mené par Accomplice. Credo Ventures, Seedcamp, Founders Future ou encore Alex Ljung, co-fondateur de SoundCloud ont également participé.

Marché

Aujourd’hui, pour détecter un cancer de la prostate, les médecins passent notamment par une prise de sang pour repérer la présence de l’antigène prostatique spécifique (PSA). Si celle-ci présente en trop grande quantité, ils procèdent à une biopsie par voie rectale. Un examen qui présente des risques de complications comme l’infection urinaire ou le saignement. Il y a aussi un débat autour des sur-diagnostics qui engendrent des biopsies inutiles ou au contraire des prises de sang qui ne permettent pas de détecter la présence de cancer.

C’est pour remédier à ces problématiques qu’Ezra veut généraliser la détection du cancer de la prostate en passant par l’IRM, une pratique qui existe déjà mais coûte trop cher. Pour cela, Ezra qui opère aux États-Unis a deux solutions: louer massivement des emplacements d’IRM afin de les avoir à prix réduits et pouvoir proposer des examens moins chers aux patients et utiliser l’intelligence artificielle pour analyser les résultats.

Pour l’instant, Ezra a réussi à mettre en place la première partie de son business model. La jeune pousse vient ainsi de lancer un service d’abonnement de dépistage du cancer de la prostate à New York au prix de 999 dollars par an, normalement moins cher qu’un examen pris individuellement. Dans cet abonnement, les patients ont également accès à un guide pédagogique et a un soutien continu si le test est positif. Pour mettre ce service en place, Ezra a signé un partenariat avec un groupe de centres d’imagerie médicale, Lenox Hill Radiology, et va proposer d’autres lieux en 2019.

Pour l’instant, les résultats sont analysés par des radiologues. En effet, l’IA capable de les assister dans cette tâche et développée par l’entreprise n’a pas encore été validée par la Food and Drug Administration (FDA). Le processus est encore en cours. Une fois l’IA approuvée, les prix de l’abonnement devraient être plus bas. L’autre défi de l’entreprise sera aussi de réussir à convaincre les compagnies d’assurances du bienfait de cet abonnement sur le long terme pour qu’elles acceptent de le rembourser.

À noter qu’Ezra a été co-fondé par Emi Gal, déjà à l’origine de la startup Brainient rachetée par Teads en 2016.

Objectifs

Sur le long terme, l’objectif d’Ezra est de pouvoir proposer une IRM du corps entier afin, en une seule séance et à l’aide de son IA, de délivrer un diagnostic complet sur la présence d’anomalies.

Ezra: les données clés

Fondateurs: Diego Cantor, Emi Gal
Création: 2018
Siège social: New York
Activité: prévention du cancer de la prostate
Financement: 4 millions de dollars

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer