A la uneActualitéHR TechServicesStartupStartup ChannelTech

Mille Pépites veut en finir avec la paperasse administrative des particuliers employeurs

Lancée au cours de l’été 2014, Mille Pépites est une start-up parisienne dont l’objectif est de faciliter les démarches et les tâches administratives relatives aux emplois à domicile. Sa plateforme synthétise l’ensemble des formalités pour les particuliers employeurs. L’utilisateur remplit un formulaire comprenant l’ensemble des informations essentielles, et Mille Pépites remplis ensuite l’intégralité des formalités auprès des organismes, dont l’Urssaf par exemple.

« Il a fallu plusieurs mois pour développer la plateforme et s’assurer que nous transférons les bons fichiers. Nous voulions créer un service simple et accessible à tous », explique à Frenchweb Frédéric Zydownik, cofondateur de Mille Pépites avec Annabelle Laurent-Gourraud. « Le travail non déclaré était estimé à 30% en 2014. Plusieurs enquêtes montrent que la tendance est à la hausse ».

La solution est commercialisée comme un service (Saas) grâce à un abonnement mensuel de 12,90 euros, quel que soit le nombre d’emplois concernés, et sans engagement. Quelques mois après son lancement, la société revendique plus de 9 000 membres acquis par le biais d’annonces publicitaires et le bouche-à-oreille. La start-up vise 1% de part de marché d’ici à trois ans. Plus de détails avec Frédéric Zydownik, cofondateur de Mille Pépites.

Fondateurs : Frédéric Zydownik et Annabelle Laurent-Gourraud

Siège social : Paris

Création : février 2014, lancement du site en août 2014

Effectifs : 2 cofondateurs et plusieurs collaborateurs externes

Nombre d’utilisateurs : 9 000 utilisateurs revendiqués en avril 2015

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Mille Pépites veut en finir avec la paperasse administrative des particuliers employeurs
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?