AcquisitionActualitéAmérique du nordTech

Mitel accélère sur la visioconférence et s’offre Polycom pour 1,96 milliard de dollars

Le groupe canadien Mitel a annoncé l'acquisition de la société américaine Polycom, spécialisée dans les solutions de communication et de collaboration audio et vidéo. L'opération, qui porte sur un montant de 1,96 milliard de dollars (environ 1,7 milliard d'euros), devrait être bouclée dans le courant du troisième trimestre 2016 en cash et en actions.

A l'issue de ce rachat, le nouvel ensemble, qui sera basé à Ottawa, au Canada, devrait représenter un chiffre d'affaires de 2,5 milliards de dollars et de 7 700 employés. La marque «Polycom» devrait être conservée et deux de ses directeurs devraient obtenir un siège au conseil d'administration de Mitel.

Fondée dans les années 1990, Polycom développe des solutions de travail collaboratif et de téléprésence reposant sur la visioconférence. Celles-ci permettent à des équipes situées à distance de travailler en commun sur des projets via une multitude d'appareils (mobile, ordinateur…). Sur son site Internet, la société indique adresser plusieurs secteurs, dont la santé, l'administration, la finance ou encore l'enseignement. Polycom développe également des offres de communication de voix sur IP.

La société se positionne sur un marché convoité par d'autres acteurs de taille, comme Cisco. Suite à ce rapprochement entre Mitel et Polycom, «la société combinée aura le talent et la technologie nécessaires pour offrir véritablement des solutions intégrées aux entreprises et aux fournisseurs de services dans les environnements d'entreprise, mobiles et cloud», déclare Rich McBee, le PDG de Mitel.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Mitel accélère sur la visioconférence et s’offre Polycom pour 1,96 milliard de dollars
Droit à l’oubli: le Conseil d’État entérine la victoire de Google face à la Cnil
French Tech: en pleine crise, les startups peinent à lever des fonds
Les offres d’emploi de la semaine
[Webinar] Les 5 grandes tendances 2020 de l’expérience client
FinTech : la startup suédoise Tink s’offre Eurobits Technologies pour 15,5 millions d’euros
Télémédecine: les hôpitaux s’organisent face au déferlement du coronavirus
Copy link