FrenchWeb BusinessLes émissions

Mo Gawdat, ancien directeur de Google X, connaît la formule pour vous rendre heureux

Mo Gawdat, l’auteur de La Formule du Bonheur, disponible depuis peu en librairie en France, délivre ses théories scientifiques et mathématiques appliquées au bonheur. Il en est convaincu, l’homme est une machine, certes très sophistiquée, mais du coup prévisible.

En tout cas, il semblerait que l’auteur ait trouvé son bonheur. Lundi, il a annoncé au micro d’Europe 1 qu’il quittait son poste chez Google X pour se consacrer à sa formule. Son objectif ? La diffuser au maximum, ce qu’il fait aussi bien à destination du grand public que des entreprises notamment à travers des séminaires.

Une formule pensée à la façon d’un ingénieur

Nous n’allons pas vous faire patienter plus longtemps. Quelle est la formule de Mo Gawdat ? Votre bonheur est égal ou plus grand que la différence entre les événements de votre vie et ce que vous pensez que votre vie devrait être. L’ex-directeur de Google X explique avoir été, à une époque de sa vie, malheureux, malgré son succès professionnel, l’argent. Et même si toute une littérature existe déjà sur le sujet du bonheur, son cerveau qui privilégie la logique aux émotions n’a a pas trouvé les réponses adéquates. Il propose donc une formule pensée « à la façon d’un ingénieur ».

Elle est destinée à la vie de tous les jours, mais Mo Gawdat s’intéresse aussi à l’entreprise, côté employés comme managers. Dans l’interview, il livre quelques conseils pour commencer à pratiquer le bonheur dès demain au travail, car il est en persuadé : le bonheur est un tout. Vous ne pouvez pas le scinder en deux, entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle.

Bouton retour en haut de la page
Mo Gawdat, ancien directeur de Google X, connaît la formule pour vous rendre heureux
Ma Bonne fée, la startup qui a pris soin de 1500 familles en mode bootstrap
Le leader mondial de la réservation en ligne beauté Booksy s’offre la startup française Kiute
[Seed] Continuity veut aider les assureurs à mieux évaluer les risques de leurs clients souscripteurs.
[SEED] Après le fret routier avec Everoad, Maxime Legardez s’attaque au recrutement en créant Maki
[Serie B] 110 millions de dollars pour Leocare, l’assureur nouvelle génération
Lydia se lance dans le trading avec Bitpanda