ActualitéArts et Cultures

Napster renaît de ses cendres

Le service de musique en ligne Rhapsosy, qui a acquis son homologue Naspter à la fin de l’année 2011, a annoncé le lancement de Napster aujourd’hui dans 14 pays d’Europe.

Napster, qui s’est fait connaître dans les années 90 comme pionnier de l’échange illégal de musique en peer-to-peer, avait finalement fermé en 2001 sur décision judiciaire. Reconvertie dans le téléchargement légal de fichiers musicaux, la marque a changé plusieurs fois de propriétaire (Roxio, Best Buy) avant de passer entre les mains de Rhapsody.

En janvier 2012, Rhapsody avait déjà franchi le pas en rachetant Napster International, et en lançant la plateforme au Royaume Uni et en Allemagne, quelques mois après le rachat de Naspter aux Etats-Unis. Aujourd’hui, Napster sera notamment lancé en France, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas.

L’inscription au service devrait coûter 9,95 euros par mois. Les utilisateurs bénéficieront, entre autres, de fonctionnalités hors ligne et d’un streaming illimité, avec plus de 20 millions de morceaux disponibles sur leur ordinateur ou via une application mobile.

Aujourd’hui, son lancement dans 14 pays d’Europe en fait un concurrent direct de services tels que Deezer ou Spotify, déjà menacés par les nouvelles plateformes de Twitter et Google (Twitter Music, Google Play Music All Access), qui ne devraient pas tarder à débarquer sur le vieux continent. Apple serait aussi sur le point de lancer un service de streaming musical…

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “Napster renaît de ses cendres”

  1. Oui, ça m’a tout l’air. Il suffit de voir le catalogue ici : http://fr.napster.com/blog/all.
    Mais pourquoi pas capitaliser sur la notoriété de Napster et faire un petit coup RP.
    Je trouve ça plutôt malin pour gratter quelques PDM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This