ActualitéData Room

Internet à l’origine de plus d’un tiers des nouveaux mariages aux Etats-Unis ?

Une tendance qui devrait s’accélérer compte tenu des usages mobiles mais dont les chiffres doivent être pris avec des pincettes…

Aux Etats-Unis, 35% des Américains qui se sont mariés depuis 2005 se seraient, à l’origine, rencontrés lors d’un échange en ligne. C’est en tout cas l’une des principales conclusions mise en avant dans une récente étude menée auprès d’un échantillon de plus de 19 000 personnes.

Publiée dans la revue « Proceedings of the National Academy of Sciences », l’enquête montrerait également que les couples formés sur internet resteraient un peu plus longtemps ensemble que ceux qui se sont rencontrés « in real life ».

Dans les détails, l’étude indique que 45% de ces couples se seraient rencontrés sur des sites de rencontre en ligne, le reste s’étant retrouvé sur différents réseaux sociaux, chats, forums ou messageries instantanées.

D’après Caitlin Moldvay, un spécialiste du secteur, cette tendance devrait largement être dopée par les usages mobiles aux Etats-Unis.

Les résultats de cette étude doivent néanmoins être nuancés. En effet, celle-ci aurait été commandée par le géant du secteur eHarmony. La société aurait ainsi déboursé 130 000 dollars (99 000 euros) pour cette étude et son principal auteur, John Cacioppo, aurait été également membre du conseil consultatif scientifique du site de rencontre en ligne.

Toutefois deux statisticiens indépendants de l’Université Harvard figurent également comme co-auteurs de l’étude et certains spécialistes du secteur estiment que les principales conclusions de l’étude restent cohérentes.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Internet à l’origine de plus d’un tiers des nouveaux mariages aux Etats-Unis ?
Cryptomonnaie: la Banque de France poursuit ses expérimentations pour de nouveaux usages
Wirecard: empêtrée dans un scandale financier, la FinTech dépose le bilan
Oncidis : forte croissance des déchets technologiques composés principalement de batteries
Voitures autonomes: une cinquantaine de pays adoptent les normes contraignantes de l’ONU
Le PDG de SoftBank Masayoshi Son quitte le conseil d’administration d’Alibaba
10 millions d’euros pour Ubble et sa solution de vérification d’identité à distance
Copy link