ActualitéInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

Nauticom met les voiles et lève 420 000 euros

Nauticom, un e-marchand spécialisé dans la vente de matériel informatique nomade pour le secteur nautique, vient de boucler une levée de fonds de 420 000 euros auprès du fond d’investissement ACG Management (anciennement Viveris Management).

Cette première levée de fonds permet de financer le développement de quatre offres de services d’installation, de dépannage et d’assistance à bord ou à distance dans le secteur du nautisme. Ils seront disponibles sur tout le territoire national grâce à un réseau de 20 techniciens spécialisés.

1,8 million d’euros de chiffre d’affaires en 2013

« Des études réalisées auprès de nos clients nous ont permis de constater que la notion de service était très importante dans le domaine du nautisme mais qu’aucune solution adaptée n’existait : marché atomisé, prestations artisanales et locales, manque de lisibilité et de transparence dans les tarifications, absence de services à distance… Nous avons donc décidé de capitaliser sur la force de notre site e-commerce pour proposer des offres de services qui apportent une réelle valeur ajoutée dans le secteur du nautisme » indique Samy Aoudia, actuel PDG de Nauticom.

Créée à Marseille en 2003, Nauticom emploie 10 personnes et propose plus de 10 000 références produits. En 2013, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros via ses trois sites d’e-commerce Nauticom, 1000 nautique (loisirs nautiques) et Watteo (énergie nomade et mobile).

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Nauticom met les voiles et lève 420 000 euros
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Share via
Copy link