ActualitéBusinessTech

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

135 millions pour le Cloud français, viré de chez Microsoft pour un Tweet, Google+ est ouvert à tous, plus de 105 SMS/jour pour les jeunes Américains, Bing perd près d’1 milliard $ par trimestre

Etat et Cloud à la Française

L’Etat investira 135 millions d’euros dans l’alliance française pour le « cloud computing » avec un tiers des droits de vote dans une nouvelle société appelée Andromède selon Les Echos. France Télécom et Dassault Systèmes auront, 26,7 % des droits de vote avec un investissement de 60 millions d’euros chacun. Quant à Thales, l’industriel de la défense aura 13,3 % des droits de vote, pour 30 millions d’euros. L’Etat français considère qu’il est important d’investir aujourd’hui dans le « cloud computing », En effet, « le risque est réel de laisser à des acteurs non européens l’accès aux données stratégiques des entreprises françaises et européennes et de leur transférer la responsabilité de la sécurité et de la fiabilité de nos systèmes » Mais Bull lui, s’allie à une Américain., comme Atos avec Microsoft.


Trop bavard sur Twitter

« J’ai eu la chance d’essayer l’un des mobiles les plus élégants de Nokia » « Oui la fonction photo est bien mais l’éclairage n’était pas génial, et j’aimerais bien un écran plus large » « Je dirais que l’écran fait 8, il semble solide, et les petites touches sont bien » Le patron de la division Windows Phone de Microsoft a été viré de l’entreprise pour avoir évoqué, le 7 septembre, en ces termes, sur son compte Twitter, le futur téléphone Nokia sous Windows Phone. Microsoft a confirmé son départ deux semaines après ces Tweets de Joe Marini « principal program manager for the Windows Phone web platform » (entré chez Microsoft en 2003, il était intervenu lors de la conférence Build le 16 sptembre). On lui reprochait le non respect des régles Microsoft internes (PDF) d’utilisation d’un réseau social et le fait d’avoir dévoilé des informations confidentielles.


Nouvelles fonctions pour Google+

Après avoir été accessible uniquement sur invitation le réseau social Google+  depuis son lancement en juin 2011, est désormais ouvert à tous depuis hier. Google en a profité pour mettre en place des nouveautés signale le New York Times renforcement du contrôle de la vie privée avec partage facilité à destination de petits groupes et la fonction de chat vidéo appelée HangOuts est disponible sur mobile, on peut y partager des photos, des captures d’écran, et travailler ensemble sur des Google Docs. On va voir si les critiques disant que l’intérêt pour Google+ commence à ralentir continuent ajoute le quotidien américain. Google a aussi ajouté une fonction de recherche de personnes ou de thèmes.


Revenu et nombre de SMS

Selon une étude du  Pew Research Center  trois Américains sur quatre envoient des SMS avec leur mobile et parmi eux, 31% préfèrent le texte à l conversation téléphonique. Si l’on regarde les jeunes entre 18 et 24 ans, ils envoient en moyenne 109,5 messages par jour alors que la moyenne globale est de 41,5 messages par jour. Il ya aussi une différence de comportement des adultes en fonction du revenu : ceux qui gagnent moins de 30 000 dollars par an envoient 57 messages par jour en moyenne, alors que ceux qui gagnent plus de 75 000 dollars envoient en moyenne 32 messages par jour.


Les pertes de Microsoft Bing

Microsoft a perdu près d’un milliard de dollars par trimestre avec son moteur de recherche Bing depuis son lancement en juin 2009 selon CNN. Et la note s’élève même à 9 milliards de dollars depuis la création de la division Bing. Alors que Microsoft dit avoir gagné des parts de marché, CNN remarque que c’est vrai mais que Bing n’a rien gagné sur Google. Bing a grignoté des parts de marché sur Yahoo!, Ask.com et AOL. Et la recherche de Yahoo! s’appuyant sur Bing, cela signifie que la moitié des gains de part de marché de la recherche Microsoft s’est fait en cannibalisant son partenaire Yahoo!. Microsoft répond que Bing s’améliore régulièrement, mais quand va-t-il gagner de l’argent ? On considère qu’il lui faudrait 25 à 30% du marché pour avoir la masse critique qui attire les annonceurs. Soit le double de la part actuelle. Certains observateurs estiment qu’il faudra attendre 3 ou 4 ans et quelques milliards de pertes en plus, ajoute CNN.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This