ActualitéTech

[Noms de domaine] 2012, une année-clé pour la conquête des extensions

l’ICANN (Internet Coporation for Assigned Names and Numbers), est l’instance qui gère l’attribution des noms de domaine et adresses IP sur le web. Le 12 Juin dernier, l’instance créée en 1998 par l’administration Clinton, a autorisé l’utilisation de nouveaux noms génériques ou de marques comme extension. Une première vague sera lancée du 12 janvier au 12 avril prochain. Il sera possible de demander son propre suffixe, tel que . sport ou .maville. La Ville de Paris réfléchit d’ailleurs à un « .paris » .

Cette campagne d’extensions supplémentaires marque une nouvelle étape dans la spécificité des recherches, booste le marché de l’achat d’adresses, et permet de nouvelles stratégies pour les entreprises. La conquête d’autres noms de domaines concerne entre autres les pays comme la Chine ou l’Inde qui pourraient demain demander un suffixe propre. Aujourd’hui, 215M de noms de domaines sont déposés, la moitié dont des .com.

Stéphane Van Gelder, par ailleurs Directeur général de l’Indom, est élu pour la deuxième fois à la tête du GNSO (Generic Names Supporting Organisation), l’une des instances de l’Icann. Entretien.

Bouton retour en haut de la page
[Noms de domaine] 2012, une année-clé pour la conquête des extensions
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux