TV

FrenchWeb Story : Jacques-Antoine Granjon, Vente Privée

En 3 minutes, un acteur du web sort de sa mémoire un souvenir qui l’a marqué : anecdote, drôle de rencontre ou ancien site passé aux oubliettes…

Aujourd’hui, Jacques Antoine Granjon, aka JAG, se souvient…

Un série réalisée en 2013 par Marion Moreau

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

8 commentaires

  1. Ah ah ah pere-noel.fr j’avais complètement oublié ça, ça ne nous rajeunit pas ! Merci pour ce moment nostalgie Frenchweb et Jacques-Antoine Granjon !

  2. J-A Granjon nous rappelle qu’il est « récent » sur le Web. Son succès est d’autant plus sensationnel. On a l’impression qu’il était dans les pionniers.

  3. Je n’ai pas connu cette période (trop jeune et en Afrique à cette époque là). Cela dit,c’est certain que la défiance envers le e-commerce est restée très forte pendant longtemps. J’ajouterai même que pour les plus récalcitrants aux nouvelles technologies (mes parents en sont l’incarnation), ils n’ont commencé à acheter en ligne que lorsqu’ils ont acquis leur première tablette il y a 18 mois… En 2011 donc.
    L’arrivée du HTTPS et la généralisation de paypal et des e-carte bleues ont bien aidé aussi à retrouver de la crédibilité.

  4. Ah ouais pere-noel.fr.. que de souvenirs..

    Le truc c’est que pour les fusiller faudrait déjà les retrouver, car ils sont en fuite, probablement avec les sous qu’ils ont piqués dans la caisse.

FrenchWeb Story : Jacques-Antoine Granjon, Vente Privée
Inside DNA Script : comment l’ADN de synthèse révolutionne la recherche dans les biotechnologies
Le Decode de la semaine avec Cédric O, Céline Lazorthes (Leetchi) et Richard Menneveux (Decode Media)
Tech et sport: comment Mon Petit Gazon est devenu le champion français du fantasy football
[FW 500] Marketing B2B: Visable opère un virage digital
[FW 500] Comment SeLoger construit sa galaxie de sites pour occuper l’ensemble du marché immobilier
[We Love Innovation] L’heure du renouveau pour Withings après deux ans chez Nokia
Copy link