ActualitéBusinessDistribution

[Numbers] Les 7 recommandations du CNNum pour que le numérique profite (enfin) aux PME françaises

En mars 2016, quatre membres du gouvernement, Emmanuel Macron (Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique), Martine Pinville (Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’économie sociale et solidaire), Axelle Lemaire (Secrétaire d’État chargée du numérique), et Matthias Fekl (Secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger), ont saisi le Conseil National du Numérique (CNNum). L'objectif était de trouver des solutions pour permettre aux 3 millions de PME françaises de mieux appréhender leur virage numérique et de «mieux vendre grâce au numérique». 

A partir d'avril 2016, le CNNum a mené une enquête de terrain auprès de 200 PME et 20 chefs d'entreprises pour mieux comprendre leurs attentes, afin de pouvoir établir une liste de préconisations.

Selon une étude Deloitte publiée en janvier 2017, deux PME françaises sur trois possèdent un site Internet et une TPE/PME sur huit vend sur Internet. Or, plus de la moitié d'entre elles, 53%, estime qu'elles n'ont pas les ressources nécessaires pour l'intégration d'outils digitaux. Ce qui selon elles, est un véritable frein.

En mars 2017, le rapport «Croissance connectée, les PME contre-attaquent» est transmis au Gouvernement.

[tabs][tab title= »Voici les 7 recommandations établies par le CNNum: »]

  • Fédérer les acteurs autour d’une marque forte: création du label «#croissance connectée» pour les PME.

 

  • Créer un réseau d’accompagnement, les connecteurs du numérique: ces «connecteurs» vont conseiller et accompagner les PME.

 

  • Mettre en place une plateforme de ressources personnalisées: les PME pourront recevoir des conseils personnalisés.

 

  • Mettre en place un dispositif spécifique d'accompagnement pour l’e-internationalisation: un accompagnement pour l'étranger sera créé. 

 

  • Développer une aide financière régionale à destination des petites entreprises: une enveloppe de 2,5 millions d'euros permettra aux PME de recevoir une aide financière pour, notamment, investir dans du matériel.

 

  • Former les dirigeants et les collaborateurs chargés de porter la stratégie numérique de leur PME: le développement de formations spécialement dédiées aux dirigeants de PME.

 

  • Expérimenter un statut de «PME digitale» pour soutenir l’évolution des compétences.

 

[/tab] [/tabs]

Sources: CNNum, Deloitte
Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This