ActualitéTech

Numericable s’aligne (presque) sur les tarifs de Free mobile

Alors que Stéphane Richard, PDG de France Télécom, déclarait ce week-end dans les colonnes du JDD qu’Orange ne s’alignerait jamais sur les prix de Free, Numericable vient, pour sa part, de dévoiler une nouvelle offre pour tenter de concurrencer le forfait tout illimité présenté par Xavier Niel.

Ainsi, après Sosh, Red de SFR, B&You de Bouygues Télécom, Virgin mobile et Zéro forfait, Numericable est le dernier acteur du marché à tenter de s’aligner sur les tarifs de Free Mobile.

Le câblo-opérateur a ainsi dévoilé ce lundi un nouveau forfait mobile sans engagement à 19,90 € par mois avec appels, SMS et internet illimités jusqu’à 3 Go. Dans un communiqué, Numericable précise, avec ironie, que l’offre est disponible pour les 60 premiers millions de clients, soit la quasi totalité de la population française…

Si par cette offre, le câblo-opérateur semble répondre efficacement aux tarifs proposés par Free Mobile, quelques limites méritent toutefois d’être soulignées. En effet, les appels illimités sont restreints à 99 correspondants et à deux heures cumulées par appel. Enfin, les MMS illimités ne sont pas compris dans le forfait contrairement à celui de Free Mobile.

Pour rappel, Numericable, qui dispose de 200 boutiques à travers la France, a lancé en mai dernier une première offre illimitée pour 24,90 euros par mois pour ses clients particuliers, et à 49,90 pour les autres.

Parallèlement à cette bataille des prix, de nombreuses polémiques ne cessent d’enfler autour du réseau de Free Mobile. En effet, selon un article des Echos, un nombre croissant d’antennes de Free serait hors service. De son côté, Free affirme qu’il ne rencontre aucun problème de collecte ni d’interconnexion avec Orange avec qui il a signé un contrat d’itinérance en mars dernier.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

2 commentaires

  1. Une amie est chez Free, impossible de l’appeller depuis un mobile SFR. J’ai appelé la hotline SFR, lui précisant qu’il n’y a aucun souci avec Orange et Btel. On m’a étonnamment répondu que le réseau Free était pourri, et que si mon amie voulait passer chez SFR, elle pourrait bénéficier des même conditions, et du 1er réseau de France. De là à penser que SFR bloque volontairement les appels vers Free, il n’y a qu’un pas.

Numericable s’aligne (presque) sur les tarifs de Free mobile
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link