ActualitéHR TechManagement

Numérique: plus de 8 000 offres d’emploi disponibles

Le secteur du numérique recrute mais peine à trouver suffisamment de candidatures, si l’on en croît le premier baromètre Cap Digital-Multiposting**. Au final, plus de 8 000 offres d’emploi auraient été recensées au quatrième trimestre de 2014. En tête des familles de métiers les plus recherchées, les offres de développeurs informatique et de spécialistes constituent plus des deux tiers des offres disponibles.

Les métiers de la data en forte hausse

Et parmi les développeurs, l’étude souligne une hausse des offres pour les métiers relatifs à la « data » (data scientist, big data..). Elles enregistrent une progression de plus de 25,5% sur un an, et cristallisent 14,6% des offres en développement informatique, contre 11,6% un an plus tôt.

A contrario, les métiers du marketing, de la vente et de la communication sont en net retrait selon le baromètre. Réunis, ils représentent moins de 1% des offres disponibles. L’étude explique ce phénomène par un surcroît de la demande pour les « compétences digitales », au détriment des « compétences classiques ».

Décalage entre l’offre et la demande

« Ce premier baromètre confirme la montée du numérique avec une augmentation continue de la demande pour ces métiers. Tout semble indiquer qu’il s’agit d’un accroissement continu, mais il y a un réel décalage entre l’offre et la demande qui augmente progressivement. Le volume de candidats n’augmente pas suffisamment vite ce qui accroît les tensions sur le marché du recrutement » affirme Simon Bouchez, directeur général de Multiposting.

En effet, l’ « indice d’attractivité », qui analyse le nombre de candidatures reçues pour une offre, révèle que les offres de développeurs et de spécialistes « n’attirent que peu les candidats, et font donc partie des métiers à recevoir le moins de candidatures ». Une situation qui tranche avec les métiers du marketing, de la communication et de la vente qui sont « les postes les plus attractifs (…) alors que les offres d’emploi sont les moins importantes ».

graph
Source: Cap Digital-Multiposting.

 

**  Méthodologie : La période d’étude a été fixée sur le dernier trimestre 2014, comparé au dernier trimestre 2013. Sur l’année 2014, Multiposting a diffusé plus de 1 million d’offres uniques, correspondant à 9,5 millions d’annonces diffusées sur des sites d’emploi, réseaux sociaux et intranet d’écoles.

Retrouvez des offres d’emploi dans le numérique sur Emploi.FrenchWeb.fr

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Si on payait correctement les développeurs en France, peut être qu’il y en aurait plus. Il y a un réel décalage entre la position de développeurs en France et au Etats-Unis où le poste est bien plus valorisé

  2. C’est pas une question de rémunération, la preuve il n’y a pas tant de développeur que ça qui quittent le pays. C’est surtout que la France ne forme pas assez de développeur pour un marché qui en a de plus en plus besoin. Il y a encore peu de temps, un développeur ne sortait que des BAC+5 à l’exception de quelques IUT (peu en volume). Les formations n’était pas non plus accès sur des techno web comme le PHP et pourtant il y a une énorme demande…C’est une question de quelques années pour que ca se corrige. Beaucoup d’offre de formation privée l’ont bien compris et prennent le relais.

Bouton retour en haut de la page
Numérique: plus de 8 000 offres d’emploi disponibles
eCommerce : 555 millions de dollars de plus pour la licorne Mirakl
TrueLayer, nouvelle licorne britannique de l’open banking, lève 110 millions d’euros
Quelle stratégie de content marketing pour 2022?
PropTech : le Français AOS lève 9 millions d’euros et devient Saqara
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia