Actualité

[Officiel] La région île-de-France muscle son plan numérique

Les 208 conseillers régionaux franciliens viennent à l’instant de voter à une large majorité (98%) l’adoption du rapport cadre « La politique numérique de la Région île-de-France ». Un texte porteur, qui fixe les orientations régionales du secteur pour les 5 années à venir.

Au programme donc:

  • La mise en place d’un plan fibre régional. L’objectif est d’accroître le potentiel numérique de la zone, à l’image de son développement économique. Outre la création d’emplois, ce plan permettrait de développer des services comme l’e-santé, le télétravail, l’e-éducation et l’e-administration. La région prévoit un budget de 150M € sur 10 ans.
  • Une aide à l’émergence de lieux de travail partagé. L’idée ici, est de promouvoir le télétravail. En effet, source de progrès social, le nombre de télétravailleurs reste faible en France compte tenu des outils numériques disponibles. La région souhaiterait donc développer de nouveaux espaces sur le modèle de la Cantine, le premier lieu de co-working en île-de-France. Afin de permettre l’émergence d’autres réseaux, la région s’engage à financer à hauteur de 200 000 € l’aménagement et l’équipement de nouveaux espaces et à hauteur de 50 000 € l’équipement informatique des postes de travail.
  • Un soutien renouvelé à l’Open source. Enfin, la région compte renforcer sa politique de développement de logiciels ouverts et libres. Cette démarche passera notamment par le déploiement de « briques » logiciels libres qui serviront à l’ensemble des utilisateurs ou correspondant à des nécessités de développement d’outils démocratiques et participatifs. Le budget de cet axe de développement n’est pour le moment pas défini.
Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Officiel] La région île-de-France muscle son plan numérique
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de la FDJ, Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer