ActualitéAsieAsieBusinessTransport

Ofo lève 700 millions de dollars pour rester dans la roue de Mobike

  • Ofo opère dans 150 villes réparties en Chine, à Singapour, aux États-Unis et au Royaume-Uni.
     
  • La société indique que son pic maximal d’activité quotidien s’établit à 25 millions de trajets.
     
  • La licorne chinoise se fixe pour objectif de couvrir 200 villes d’ici la fin de l’année.

 

Le montant

La start-up chinoise Ofo, qui développe un service de partage de vélos, a bouclé un tour de table de 700 millions de dollars mené par Alibaba, Hony Capital et Citic Equity. Didi Chuxing et DST Global ont également participé à l’opération. En avril, Ofo avait reçu le soutien d’Ant Financial, la filiale d’Alibaba dédiée aux services financiers, qui a investi une somme dont le montant n’a pas été dévoilé. Un mois plus tôt, la licorne chinoise avait levé 450 millions de dollars.

Le marché

Fondée en 2014 par Xue Dong, Zhang Siding et Dai Wei, Ofo opère dans 150 villes réparties en Chine, à Singapour, aux États-Unis et au Royaume-Uni. La société indique que son pic maximal d’activité quotidien s’établit à 25 millions de trajets. La licorne chinoise précise également qu’elle a permis de générer plus de 2 milliards de trajets en vélo depuis son lancement. Selon l’entreprise, plus de 100 millions d’utilisateurs ont bénéficié de son service depuis qu’il est opérationnel.

La start-up chinoise se distingue des services de partage de vélos publics lancés par de nombreuses municipalités à travers le monde, à l’image du Vélib’ à Paris. Et pour cause, les utilisateurs d’Ofo peuvent prendre et déposer un vélo de la société n’importe où dans la ville. Pour cela, les utilisateurs du service de partage ont seulement besoin de l’application mobile pour localiser les vélos qui ont été laissés à proximité. Pour déverrouiller le vélo, l’utilisateur doit simplement envoyer sur l’application le code indiqué sur le vélo pour recevoir le code lui permettant de débloquer l’antivol. 

Les objectifs

Avec ce nouvel investissement, Ofo prévoit de poursuivre son expansion à l’international. Après avoir lancé son service au Royaume-Uni, aux États-Unis et à Singapour, la licorne chinoise se fixe pour objectif de couvrir 200 villes d’ici la fin de l’année. Pour cela, Ofo envisage d’augmenter sa flotte pour disposer de plus de 20 millions de vélos.

De cette manière, l’entreprise entend rester dans la course face à Mobike, son principal rival. En juin, ce dernier a levé 600 millions de dollars pour s’étendre à l’international. Dans le même temps, Mobike a lancé son service à Manchester, qui est devenue la 100ème ville où la société opère et la première en dehors de l’Asie. Mobike revendique 100 millions d’utilisateurs, qui effectuent 20 millions de trajets chaque jour.

[tabs]

[tab title= « Ofo : les données clés »]

Fondateurs : Xue Dong, Zhang Siding et Dai Wei

Création : 2014

Siège social : Pékin

Activité : service de partage de vélos

Financement : 700 millions de dollars en juillet 2017

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This