Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
/ Brand Content07 - JuilletAgenda

Oliver Moulierac & Mondher Abdennadher (Les Napoleons): «Notre monde et notre pays génèreront plus d’innovation en remettant l’homme au centre»

[Contenu réalisé en partenariat avec Les Napoleons]

FrenchWeb : Après la peur à Val d’Isère cet hiver, il était logique pour vous de choisir la vérité comme thématique pour l’édition estivale ? 

Oliver Moulierac & Mondher Abdennadher, fondateurs des Napoleons : Aux Napoleons, nous sommes tout simplement des Français, citoyens du monde qui croyons résolument que l’imagination et les idées gouvernent le monde. 

Notre questionnement incessant porte sur la vague d’innovation sans précédent que nous vivons et qui impacte tous les fondamentaux de notre société. 

Nous pensons que notre monde et notre pays génèreront plus d’innovation et de valeur en remettant l’Homme au centre. L’Homme au centre de la Cité, l’Homme au centre de l’entreprise organe social de référence aujourd’hui dans cette Cité.

Le faire, c’est réinitialiser un mouvement vers l’innovation, vers la croissance, vers le mieux-travailler et le vivre-ensemble. Imaginez vous que nous venons de découvrir en 50 ans, 90% de toutes les découvertes scientifiques et techniques ! L’onde de choc est puissante et elle s’auto-amplifie.

Le temps s’accélère, il dilate l’espace et comprime nos vies. L’innovation n’est pas toujours au rendez-vous de la simplicité et nos usages amènent une nouvelle complexité. La nature du pouvoir change et d’autres formes de pouvoir-faire émergent. Tout cela bouleverse totalement la conception même de l’engagement ainsi que ses formes d’actions. De nouvelles peurs se profilent. 

Il était logique pour nous de choisir la vérité aprés avoir traité la question de la peur car, selon nous, affronter nos peurs c’est donner plus de chance pour que la vérité advienne dans un moment où elle est fortement bousculée. La vérité est donc un problème politique majeur. Mais elle est aussi une interrogation cruciale dans nos vies personnelles et professionnelles. L’injonction à «être vrai» et à «se connaître soi-même» est aujourd’hui partout.

Qui doit décider, en définitive, de la vérité ? Comment peut-on reprendre le contrôle ?

Est-ce que notre incapacité, à nous humains, de distinguer à coup sûr la vérité du mensonge doit nous pousser à confier l’établissement de nos faits et gestes à des intelligences artificielles omniscientes, qui décideraient pour nous et feraient notre bonheur (parfois malgré nous) ?

La vérité pose aussi la question de la technologie et de ses dangers quand elle est poussée trop loin.

Autant de questions compliquées que nous traiterons ensemble à Arles dans 10 jours. 

Selon l’adage, toute vérité n’est pas bonne à dire, c’est aussi votre avis ? 

C’est tout à fait vrai ! La transparence et la vérité sont certes primordiales pour notre démocratie mais il est aussi important pour la sécurité des citoyens de garder des parts d’ombre. Je pense par exemple aux secrets d’État ou l’utilisation de nos données. Nous sommes pour une transparence entre les individus mais il ne faut pas que les innovations soient à frein à notre humanité. 

Lors du dernier sommet à Val d’Isère, vous aviez annoncé la création d’une «Villa Médicis de l’innovation» à Arles. Où en est ce projet ?

Le projet avance bien ! Nous sommes en train de finaliser les derniers aspects administratifs. Nous pourrons vous en dire plus dans les mois à venir. 

Dans le cadre de cette édition estivale, nos 450 participants auront donc le plaisir d’écouter et d’échanger avec des speakers inspirants venus du monde entier sur le thème de la vérité.  

Ils auront entre autre la chance de pouvoir rencontrer Satjiv Chahil, un défricheur star de la Silicon Valley, James Williams, chercheur à l’université d’Oxford, qui milite pour une éthique dans la tech et l’innovation, Nandita Das réalisatrice indienne et féministe engagée, Pierre Olivier Sur, bâtonnier de Paris passionné de vérité, comme vous pouvez l’imaginer, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire qui a accepté de partager sa vision sur la vérité de l’époque, tout comme Chantal Mouffe, psychologue politique. Nos participants vont aussi découvrir des initiatives inspirées et engagées qui remettent l’Homme au centre au quotidien comme celle de Camille Morvan, fondatrice de Goshaba, ou celle de Yazid Chir, fondateur de Nos Quartiers ont du talent.

Cette année, le Off des Napoleons participera fortement à la prise de conscience et à l’introspections grâce à nos deux intervenants qui sauront chacun dans leurs domaines faire ressortir les plus belles vérités de nous-même.

Les Napoleons par Oliver Moulierac & Mondher Abdennadher

Les Napoleons est le premier réseau social nativement hybride (physique et numérique) en France et en Europe, dédié à tous les acteurs de l’innovation des usages. La ligne directrice de notre communauté est de se questionner sur les impacts des technologies et de l’innovation sur la société et sur nos sociétés.

En près de deux ans, notre réseau social compte plus de 80 000 utilisateurs qui interagissent avec nos contenus. Nous avons en quatre ans réunis plus de 3000 personnes de notre communauté lors de nos sommets qui ont lieu deux fois par an à Val d’Isère et à Arles.

Le 8e sommet des Napoleons, qui se tiendra du 18 au 21 juillet et qui réunira 450 personnes, veut prendre le temps d’interroger la Vérité sous toutes ses coutures, pour mieux la comprendre. Cela sera donc l’occasion pour notre communauté engagée de débattre sur le thème de la vérité, de networker mais aussi de sensibiliser les autres participants sur des projets innovants et vecteurs de lien.

 

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This