ActualitéActualité Start Me UpInvestissementsLes levées de fondsStart Me UpTech

Opinews lève des fonds pour s’imposer sur le marché de la vidéo live interactive

Lancée en 2011 comme un media 3.0, la start-up fait rejoindre Arkeon Finance et plusieurs business angels au capital.

Elle se présentait à son démarrage comme le ‘média 3.0’. L’application Opinews, sans téléchargement, permettait d’organiser des événements vidéo en direct depuis une webcam et d’interagir par tchat et webcam, avec l’ensemble des internautes connectés. Une sorte de Google Hangout éditorialisé.

Opinews s’est depuis repositionné sur une offre BtoB de vidéo live interactive, avec une offre basée sur la diffusion en direct sur internet, et l’interaction avec les internautes lors d’événements, sans limite de participants. Parmi les souscripteurs de l’application: Marmiton pour ses cours de cuisine en live, AuFeminin.com pour des démonstrations produits, ou encore MagicMaman pour un concours sponsorisé. Tout récemment, c’est la diffusion de la visite de Fleur Pellerin chez Michel et Augustin, qui a été retransmise en simultané.

Pour bâtir une telle offre, Opinews a investit plus de 150 000 euros dans la technique: développement, caméras, régie, antenne satellite. Elle propose in fine d’embeder la vidéo sur les sites web.

La start-up lancée il y a deux ans, qui avait levé 100 000 euros auprès de Florian Du Boys, un des co-fondateurs de Neo Télécoms, annonce aujourd’hui l’entrée au capital d’Arkeon Finance et de plusieurs business angels, à hauteur de 660 000 euros. Elle vise l’équilibre à mi-2014.

L’idée est maintenant d’offrir une offre 360° pour réaliser du live, participatif ou non, de la captation à la diffusion. Car le marché est petit mais les acteurs connus:  Vi-live, Ustream, Brainsonic, ou encore Livestream pour la diffusion.

La levée de fonds va permettre de recruter, de faire connaître et d’améliorer l’outil. Un outil baptisé Chatlive, qui sera remanié mi-novembre, et permettra au client d’obtenir plus de datas et de fonctionnalités : choix du login, enrichissement du chat avec photos, vidéos, sondages, tweets, et possibilité d’interagir en privé avec le ou les participants.

  • Financement: 1 060 000  € (investissement global, comprenant deux levées de fonds)
  • Effectif : 6
  • CA: N.C
  • Nombre de clients : 25
  • Fondateur et CEO : Onel Trouillot

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. sfaure il y a encore du biz a faire dans ce domaine !?!

  2. benoitleteneur Faut croire. Avec YT, ça va devenir compliqué ..

Bouton retour en haut de la page
Opinews lève des fonds pour s’imposer sur le marché de la vidéo live interactive
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas