ActualitéInvestissementsMediaTech

Orange prêt à injecter 50 millions d’euros dans Dailymotion

Nouvel épisode dans la saga Dailymotion. Lors d’une interview sur RTL, mardi 21 mai, Stéphane Richard, a détaillé son plan d’action concernant la plateforme de vidéos française.

Orange va aider Dailymotion à continuer son accélération engagée par Cedric Tournay, puis à nouveau à la recherche d’un partenaire international dans quelques mois. Le PDG de France Télécom-Orange a ainsi affirmé que l’opérateur, dont 27% du capital est détenu par l’Etat français, était prêt à injecter « 30, 40, 50 millions d’euros afin que Dailymotion ne creuse pas son retard par rapport à la concurrence, YouTube notamment ».

L’enjeu à venir pour Dailymotion est de s’adosser à un partenaire qui lui permette d’accroitre significativement son audience. Lors de l’interview, Stéphane Richard n’a pas manqué de préciser que la porte était toujours ouverte pour de nouvelles négociations avec Yahoo!, qui vient de s’offrir pour 1,1 milliard de dollars la plateforme de blogging Tumblr.

A noter que suite à investisseurs-qui-contribuent-au-redressement-industriel-du-pays/114233″>l’intervention d’Arnaud Montebourg qui a provoqué l’arrêt des discussions avec Yahoo! Différentes sociétés françaises se sont empressées de faire savoir officiellement ou de manière informelle leur intérêt pour Dailymotion, certaines d’entre elles frisant parfois la plaisanterie.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Orange prêt à injecter 50 millions d’euros dans Dailymotion
Droits TV: Amazon fait irruption dans le foot français en mettant le paquet sur la Ligue 1
Pourquoi la Quadrature du Net dépose un recours contre le pass sanitaire?
Cybersécurité: le télétravail ne facilite pas les cyberattaques, selon l’Anssi
Microsoft
Comment Microsoft prépare l’avenir des jeux vidéo grâce au cloud
E-commerce: Netflix lance une première boutique en ligne de produits dérivés
Electronic Arts reconnaît que des hackers ont volé le code source de certains jeux vidéo