ActualitéAfriqueBusinessTelecom

Orange vend sa filiale en difficulté au Niger

AFP

Le groupe de télécoms français Orange va vendre sa filiale en difficulté au Niger, a annoncé le gouvernement nigérien. La société Zamani Com S.A.S va reprendre les activités d’Orange dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, selon un communiqué du conseil des ministres lu vendredi soir à la télévision publique nigérienne.

« La société Zamani Com S.A.S a introduit une demande pour l’acquisition de la totalité des actions d’Orange Niger S.A.», selon le communiqué, qui fait part également d’un « projet de décret » pour transférer la licence d’exploitation entre les deux sociétés. Aucune précision n’a été divulguée sur l’opération, ni son montant ni son calendrier. La composition de l’actionnariat de Zamani n’a pas été précisée.

52 000 emplois indirects au Niger

Lancée en 2008, Orange Niger emploie 530 salariés. La société compte 2,4 millions de clients et son activité génère plus de 52 000 emplois indirects au Niger, selon sa direction. Le groupe Orange avait confirmé à l’AFP en août chercher un repreneur, expliquant que sa filiale faisait face « à des difficultés financières importantes du fait de conditions de marché difficiles». Orange Niger était en délicatesse depuis un an avec le fisc nigérien, qui lui réclamait d’importantes sommes, allant jusqu’à faire fermer ses locaux pendant plus d’un mois fin 2018.

Orange Niger avait qualifié de « contestable » cette fermeture consécutive à un redressement fiscal de 22 milliards de francs CFA (33 millions d’euros) qui représentait « près de 50% (de son) chiffre d’affaires» annuel. La société avait prévenu que « la continuité de l’entreprise» était « gravement menacée par ces décisions unilatérales et disproportionnées». Informés des projets de reprise, les employés d’Orange Niger avaient mené en août dernier deux mouvements de grève pour que la direction clarifie ses intentions.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Orange vend sa filiale en difficulté au Niger
Parler: le réseau social des conservateurs américains est-il aussi libre qu’il le prétend?
Uber
Uber veut surfer sur la tendance des livraisons de courses à domicile via sa filiale Cornershop
Télécoms: Orange «doit faire de la place aux concurrents» sur le marché BtoB, estime l’Arcep
5G: en Europe, les préoccupations de souveraineté bousculent les projets de Huawei
Free: Xavier Niel présente sa nouvelle Freebox Pop
Coronavirus: les entreprises Tech françaises s’attendent à une baisse des ventes de 6,7%
Copy link