A la uneBusinessEuropeTV

OuiFlash lève 1,7 million d’euros pour mettre le métier de photographe à l’ère numérique

OuiFlash, le service qui digitalise la photographie professionnelle, annonce avoir réalisé une première levée de fonds de 1,7 million d'euros auprès d'investisseurs privés et d'entrepreneurs. Au départ concentrée sur le secteur immobilier et sur la signature de premiers partenariats avec les agences traditionnelles (Orpi, Nexity, Century21, entre autres), la start-up parisienne ne compte pas s'arrêter là. En novembre dernier, elle signait avec Uber pour prendre en photo les plats des 1 000 restaurants partenaires de UberEats. 

Depuis sa création fin 2015, elle indique avoir réalisé 10 000 shooting et connaître une croissance entre 10 et 15% par semaine sur ses revenus. Déjà présente dans six pays avec des country managers, elle revendique une communauté de 2 500 photographes et 1 000 de plus en comptant les photos par drones.

Pour l'heure, les concurrents de OuiFlash se trouvent du côté de l'agence traditionnelle (MyPhotoAgency, PictHouse, Skiss, Myop…). Mais pour augmenter sa base de professionnels, elle promet la prise en charge des démarches administratives en ligne pour le photographe. Pour réduire les frais de prestation, elle géolocalise les professionnels et les fait intervenir dans une même zone de besoins, à l'image d'un chauffeur Uber. La plateforme prélève 30% de commission sur chaque mission envoyée au photographe.

La société prévoit déjà une deuxième levée de fonds dans l'année pour étendre son modèle. Outre la restauration et l'immobilier, OuiFlash a déjà identifié plusieurs secteurs où l'activité des photographes pourrait être ainsi mutualisée.

Fondateur: Matthieu Stefani (agence CosaVostra), Thibaud Lemonnier, Julien Jacob. 

Siège: Paris

Date de création: 2015

Effectifs: 22 salariés

Lire aussi: Pourquoi l’agence CosaVostra revend ironCards à Peppergreen

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
OuiFlash lève 1,7 million d’euros pour mettre le métier de photographe à l’ère numérique
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
French Tech : Alexandre Fretti quitte Webhelp pour prendre la tête de Malt
SoftBank lance un fonds de 100 millions de dollars dédié aux entrepreneurs issus de la diversité
Digital Virgo rachète DOCOMO Digital Solutions pour asseoir son expansion internationale
Cloud: Paris et Berlin s’allient « pour une infrastructure européenne de données »
Copy link