ActualitéAmérique du nordArts et CulturesBusinessTech

OVH rachète la branche cloud de VMware pour concurrencer Amazon et Microsoft

  • Actuellement troisième hébergeur mondial, OVH vise un milliard d’euros de chiffre d’affaires par an à l’horizon 2020.
     
  • OVH revendique aujourd’hui plus d’un million de clients et 260 000 serveurs déployés dans le monde.

 

L’hébergeur français OVH vient de conclure l’acquisition de vCloud Air, une filiale de l’Américain VMware, tombé dans le giron de Dell en 2015 à la suite du rachat d'EMC. Le montant de l’opération n’a pas été précisé. Cette acquisition s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement de 1,5 milliard d’euros d’OVH qui doit s’étaler de 2012 à 2020. L’an passé, l’hébergeur avait frappé fort en levant 250 millions d’euros.

Fondée en 1999 par Octave Klaba, OVH revendique aujourd’hui plus d’un million de clients et 260 000 serveurs déployés dans le monde. La société roubaisienne dispose de 20 datacenters à travers le monde. Ces chiffres amènent OVH à revendiquer le statut de leader européen du cloud.

Offensive sur le marché américain

En s’offrant vCloud Air, OVH renforce sa présence à l’international avec une dizaine de datacenters supplémentaires, essentiellement situés aux États-Unis, mais aussi au Royaume-Uni et en Allemagne. Cette opération doit surtout permettre à l’entreprise nordiste d’accélérer son développement outre-Atlantique pour se mesurer aux géants américains que sont Amazon, Google ou encore Microsoft. 

A l’international, OVH voit plus loin que l’Europe et les États-Unis. L’hébergeur français cherche notamment à accroître sa présence en Asie et Océanie. Actuellement troisième hébergeur mondial, l’entreprise d’Octave Klaba vise un milliard d’euros de chiffre d’affaires par an à l’horizon 2020.

Lire aussi : OVH à Montréal : «Le Québec est un terroir extraordinaire pour démarrer une entreprise»

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This