ActualitéDistributionLes levées de fonds

Paiement : Stripe lève 70 millions de dollars, valorisation à 3,5 milliards de dollars

La start-up américaine Stripe vient de lever 70 millions de dollars auprès de Sequoia Capital, General Catalyst, Founders Fund, Khosla Ventures, et Thrive Capital rapporte le Financial Times qui précise que l’opération double la valorisation de la société en moins d’un an à 3,5 milliards de dollars. Celle-ci avait déjà levé 80 millions de dollars en janvier dernier.

Fondée en 2010 par deux frères, Patrick et John Collison, Stripe édite une infrastructure de paiement à destination des e-commerçants pour leurs sites Internet, leurs marketplaces ou leurs applications mobiles. Son modèle économique repose sur le prélèvement de deux commissions : l’une fixe (0,3 dollar par transaction), l’autre variable (2,9% du montant).

L’entreprise qui emploie plus de 170 personnes dans son siège social à San Francisco revendique parmi ses clients la plate-forme d’e-commerce Shopify, Reddit, Foursquare, DailyMotion, ou encore Lyft (un concurrent d’Uber aux Etats-Unis). Stripe travaille aussi avec Facebook, et se serait rapproché cet été de Twitter en vue de se lancer dans l’e-commerce « in-tweet ».

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “Paiement : Stripe lève 70 millions de dollars, valorisation à 3,5 milliards de dollars”

        1. Le prix indiqué n’empêche apparemment pas Stripe d’installer son gros barbecue dans le jardin de Paypal sans même l’inviter à prendre une bière.

          A ce barbecue on retrouve Twitter, Facebook, des développeurs heureux de pouvoir installer des solutions de paiement avec une simplicité alarmante, des clients heureux de pouvoir payer en deux secondes.

          Ah, j’entends le bruit de transpalettes des investisseurs sur le gravier. C’est lourd des millions de dollars, et pas facile à ranger dans la cabane du jardin.

          Je pense que si, à ce barbecue, ils annoncaient une augmentation de 50% de leurs tarifs les gens reprendraient un sandwich saucisse sans sourciller.

          Donc ouais, ils ont vachement l’air de chuter. Au présent, comme au futur.

          En france, critiquer, on sait faire, promettre les plus noirs destins ça nous plaît. En attendant, sur Internet, on brille pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This