ActualitéBusinessMarketing & Communication

Paypal lance l’application Facebook Send Money pour envoyer de l’argent à vos amis

La nouvelle application Send Money permet d’envoyer de l’argent à l’un de ses amis Facebook à condition qu’il possède lui aussi un compte Paypal.

Ce transfert peut être accompagné d’un carte électronique, d’une photo ou d’une vidéo. Paypal joue donc clairement un positionnement cadeaux entre amis ou en famille pour les anniversaires et autres fêtes. Il faut savoir que les seuls américains s’envoient 500 M d’e-cards chaque année, le marché du « e-cadeau » est donc colossal et celui du f-cadeau devrait suivre. La transaction est gratuite pour les américains entre eux sauf s’ils utilisent une carte bancaire et Send Money fonctionne entre 65 pays dans les principales devises avec des commissions de 0.5 à près de 4% selon le mode de paiement.

Paypal, qui sait que plus de 80% de ses utilisateurs possèdent un compte Facebook met donc un pied stratégique dans le réseau social où l’on s’attachait pourtant soigneusement jusqu’à présent à remplacer la notion d’argent par les biens virtuels. 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Un ami s’est déclaré ce matin ! J’ai reçu ma Carte électronique !
    Facebook Send Money marche super bien…
    Seul reproche, impossible de refuser l’offre :-( On est obligé d’accepter la Carte et de rembourser (remboursement immédiat sans frais)… ou alors j’ai zappé l’option…
    On ne refuse jamais un cadeau, certes, mais c’est important d’avoir le choix non ?

Paypal lance l’application Facebook Send Money pour envoyer de l’argent à vos amis
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link