A la uneActualitéRetail & eCommerce

Pinterest lance le bouton «acheter» pour faire son miel du shopping sur mobile

Le réseau social Pinterest qui permet d’épingler ses photos préférées amorce sa mue attendue vers l’e-commerce. Créé en 2009, le réseau a annoncé l’arrivée du bouton «acheter» sur son application mobile iOS, et Android dans un second temps. Les vendeurs inscrits sur le réseau pourront ainsi ajouter l’option «buyable pins» (pins à vendre) que la firme a dévoilé sur son blog et en vidéo. Pinterest a levé 1,3 milliard de dollars depuis sa création et est aujourd’hui valorisé 11 milliards. La monétisation du réseau, qui revendique 50 milliards de «pins» sur son site, devenait donc une priorité.

En 2012, une étude RichRelevance relevait deux aspects sur les comportements shopping présents sur le réseau. Au regard de l’étude, Pinterest n’est pas le premier site à renvoyer automatiquement ses utilisateurs vers les sites e-commerce. Mais il est leader sur la dépense générée, une fois que l’internaute décide de l’achat dans le deuxième temps de sa navigation. Pinterest tient donc à tirer profit de cette capacité de prescripteur et de son «capital confiance», semble-t-il supérieur aux réseaux concurrents.

Pour cette nouvelle fonctionnalité, Pinterest a noué des partenariats avec les plateforme e-commerce Shopify ou Demandware, mais aussi avec des grands distributeurs américains (Macy’s, Neiman Marcus, Nordstrom). Deux millions de «boutons bleus» seront ainsi dispatchés sur les fiches de ces partenaires, précise le New York Times. Côté paiement, Pinterest propose l’enregistrement des cartes de crédit, ou via l’Apple Pay.

La prochaine annonce de ce type viendra sans doute de Facebook qui a indiqué être toujours Facebook-Test » target= »_blank »>en phase de test sur le sujet.

Lire aussi : Pinterest ça marche ? L’avis des éditeurs et des marques

  • Frenchweb Day Commerce le 17 juin prochain
Avez-vous dépensé plus de 1600 euros d’achats en ligne l’année dernière ? Si oui, vous êtes au-delà de la moyenne des acheteurs, et c’est donc que vous avez succombé aux stratagèmes méconnus des e-commerçants. Le e-commerce français pèse 57 milliards d’euros, répartis sur plus de 150 000 sites* et sur les mobiles, les véritables témoins des usages de demain. (*Fevad, 2014)
Tous auront l’occasion d’illustrer cette nouvelle ère, à l’occasion du  Frenchweb Day Commerce, le rendez-vous des acteurs de l'eCommerce.

Pour participer à ces rencontres ;

Bouton2

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Pinterest lance le bouton «acheter» pour faire son miel du shopping sur mobile
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages