ActualitéBlockchain / CryptoBusinessFinTech

Plus d’un milliard de dollars de cryptomonnaies volés en 2018

La cybercriminalité est en plein essor et les cryptomonnaies ne sont pas épargnées par le phénomène. Bien au contraire. En effet, ce ne sont pas moins de 937 millions de dollars de cryptomonnaies qui auraient été volés au cours des neuf premiers mois de l’année en cours lors d’attaques en ligne menées contre des plateformes d’échange de monnaies virtuelles, selon un rapport de CipherTrace.

Cela représente déjà un niveau trois fois et demi plus élevé que le montant total dérobé l’an passé, à savoir 266 millions de dollars. Et l’écart risque de se creuser davantage puisque CipherTrace estime que le montant total de cryptomonnaies volées en 2018 devrait dépasser le milliard de dollars d’ici la fin de l’année.

Coincheck, le piratage le plus important depuis le début de l’année 

Pour l’heure, le vol le plus important commis depuis le début de l’année concerne la plateforme japonaise Coincheck avec un butin estimé à 530 millions de dollars de cryptomonnaies. Parmi les autres piratages d’envergure sur des plateformes d’échange de monnaies virtuelles, le rapport cite également ceux ayant touché l’Italien BitGrail (195 millions de dollars) et le Japonais Zaif (environ 60 millions de dollars), ainsi que les Sud-Coréens Coinrail (plus de 40 millions de dollars) et Bithumb (plus de 30 millions de dollars). 

D’autres vols, à l’image de celui commis sur CoinHoarder, estimé à 50 millions de dollars, ont été exclus du rapport, mais CipherTrace a indiqué qu’ils seraient intégrés à son rapport annuel si les chiffres peuvent être confirmés. La société a également indiqué être au courant d’un piratage de plus de 60 millions de dollars qui n’a pas été révélé publiquement. Dans son rapport, CipherTrace note une progression des vols plus «modestes», allant de 20 à 60 millions de dollars, qui ont représenté 166 millions de dollars au troisième trimestre.

Par ailleurs, le rapport révèle que 97% des transactions en bitcoin réalisées par des criminels sont effectuées sur des plateformes d’échange de cryptomonnaies non-réglementées. Selon CipherTrace, celles-ci auraient permis de blanchir une quantité importante de bitcoins, à savoir environ 2,5 milliards de dollars issus d’activités criminelles depuis 2009. 

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Je suis nouveau sur ce sujet et je serai intéressé de savoir comment ces vols peuvent être fait et que l’argent soit blanchie alors qu’elles sont sensées être basé sur blockchain qui doit apporté la sécurité et traçabilité recherchée? Merci des info ou lien vers des articles.
    PS: erreur dans l’article, c’est 937 millions pas milliards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer