ActualitéBusinessEuropeTech

Porté par la 4G et la fibre, Iliad enregistre une hausse de 17% de ses bénéfices

  • Sur les six premiers mois de l'année, Iliad affiche un bénéfice net de 190 millions d'euros, soit une progression de 17% sur la même période il y a un an.
     
  • Le chiffre d'affaires consolidé de la maison-mère de Free a augmenté de 6,3% au premier semestre, à 2,3 milliards d'euros.
     
  • Sur le fixe, Free est passé devant SFR (6,23 millions d'abonnés) avec ses 6,3 millions d'abonnés, dont 123 000 de plus sur le semestre.
     
  • Depuis le début de l'année, l'opérateur français a gagné 400 000 abonnés mobiles pour passer la barre des 12 millions d'abonnés.
     
  • En un an, Iliad a doublé son nombre d'abonnés 4G. Le groupe revendique désormais 4,7 millions d'abonnés sur cettre branche.
     
  • Le contrat d'itinérance liant Orange et Free s'achèvera fin 2020.

 

Avec ses 500 000 abonnés supplémentaires, Iliad, la maison-mère de Free, a enregistré une hausse de 17% de son bénéfice net au premier semestre de l’année pour s’établir à 190 millions d’euros. Quant au chiffre d’affaires consolidé du groupe de Xavier Niel, il affiche une progression de 6,3% sur les six premiers mois de l’année, passant de 2,160 milliards d’euros en 2015 à 2,297 milliards d’euros. 

Si Free est toujours le quatrième opérateur français, la filiale d’Iliad est cependant parvenue à attirer 400 000 abonnés mobiles de plus depuis le début de l’année 2016, ce qui porte à 12 millions le nombre total d’abonnés mobiles pour une part de marché de 17,4%. Toutefois, c’est sur le fixe qu’Iliad a fait la différence en revendiquant 123 000 abonnés supplémentaires entre janvier et juin pour atteindre la barre des 6,3 millions d’abonnés. Cette hausse permet à Free de passer devant SFR. Fin juin, l’opérateur détenu par Patrick Drahi comptabilisait 6,23 millions d’abonnés. 

Pour attirer de nouveaux clients, Iliad a poursuivi l’extension de ses réseaux 4G et fibre optique sur le semestre. Ainsi, le groupe de télécommunications a porté sa couverture 4G à 69% de la population en déployant 900 sites 4G supplémentaires sur les six premiers mois de l’année. Ces efforts ont permis à Iliad d’atteindre les 4,7 millions d’abonnés 4G, soit le double en l’espace d’un an. En outre, Iliad a étendu son réseau de fibre optique avec l’installation de 600 000 nouvelles prises raccordables pour franchir le cap des 3 millions à l’issue du premier semestre. Sur le haut débit et le très haut débit, le groupe a gagné 270 000 abonnés depuis le 30 juin 2015.

Fin du contrat d’itinérance entre Free et Orange en 2020

La publication des résultats semestriels d’Iliad intervient après la signature début juillet d’un accord entre Free, Vimpelcom et Hutchison sur le marché italien. Soumis à l’approbation de la Commission européenne, cet accord doit permettre au groupe français de récupérer une partie des réseaux mobiles des deux opérateurs italiens après la fusion de leurs filiales H3G et Wind pour devenir le quatrième opérateur mobile en Italie. 

Malgré ses ambitions à l’étranger, l’enjeu pour Iliad sera d’assurer un réseau mobile de qualité aux abonnés mobiles de Free, en France, après la fin du contrat d’itinérance signé avec Orange en 2012. Le déclin progressif des débits offerts par Orange à l’opérateur détenu par Xavier Niel commencera à partir du 1er janvier 2017 pour s’achever fin 2020. A l’issue de ce désengagement progressif, Free sera contraint de disposer de son propre réseau mobile.

Lire aussi :

[FW 500] Xavier Niel, retour sur la vision d’un conquérant

Xavier Niel exporte l’école 42 dans la Silicon Valley

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This