ActualitéEtudesEuropeStartupTechWe Love Entrepreneurs

Portrait de l’entrepreneur français de la Tech en 2017

FrenchWeb a dressé le portrait de l'entrepreneur du digital en France. 

Qui est l'entrepreneur de la Tech en France? Comment a-t-il développé son projet? Quelles sont ses aspirations? A quel moment sautent-ils le pas…? Premier constat, la majorité des 577 entrepreneurs de la Tech ayant participé à notre enquête fin 2016 a créé son entreprise entre 20 et 30 ans (53%). Aujourd'hui âgés de 39,8 ans en moyenne, ces entrepreneurs ont depuis acquis de l'expérience. Ils recommandent aux autres entrepreneurs de créer leur entreprise plutôt entre 25 et 29 ans (à 34%), ou entre 30 et 34 ans (à 24%).  

Très diplomés, 8 sur 10 se sont formés seuls aux compétences liées au numérique

Côté formation, près de trois répondants sur quatre possèdent un diplôme de niveau BAC+5 ou au-delà, tandis que 12% d'entre eux se déclarent autodidactes. Autre constat, 8 entrepreneurs de la Tech sur 10 déclarent s'être formés par eux-mêmes aux outils et disciplines propres au digital. «A l'époque, lorsque nous étions étudiants, il n'y avait pas de formation sur le sujet», réagit un entrepreneur.

Parmi ces créateurs, avec 41% de diplômés d'une école de management, les profils «business» sont majoritaires. 15% sont également issus d'un cursus en gestion. Les profils techniques, plus minoritaires, se répartissent entre diplômés d'une école d'ingénieur (à 12%), diplômés d'un cursus universitaire orienté technique (à 10%), et formations en informatique (à 9%).

>> Accéder aux résultats complets de l'étude

«Primo» et «Serial» à parts égales

Les créateurs français se divisent en deux grandes catégories, à parts égales: les «primo-entrepreneurs» et les «serial entrepreneurs». Pour 52% des répondants, il s'agit en effet d'une première expérience de création d'entreprise, tandis que 48% d'entre eux ont déjà créé une ou plusieurs société(s) auparavant. 

Si l'on s'intéresse plus particulièrement aux «serial», la plus grande part (43%) en est à sa seconde expérience de création d'entreprise. 31% des entrepreneurs ont quant à eux déjà créé 3 entreprises, ou plus. 

Un salaire moyen de 35 500 euros par an la première année

En termes de rémunération, lorsqu'ils décident de commencer à se payer, le salaire est de 35 500 euros bruts en moyenne pour la première année. C'est l'équivalent du salaire moyen à l'embauche d'un chef de produit marketing, ou bien d'un contrôleur de gestion, si l'on en croit le Guide des salaires 2016-2017 Studyrama.

Une fois leur entreprise arrivée à maturité, les entrepreneurs ont naturellement revu leur rémunération annuelle à la hausse, pour atteindre les 89 500 euros bruts en moyenne. A noter, seuls 45% des répondants ont accepté de communiquer leur niveau de salaire actuel. Cela fait en moyenne 7 ans qu'ils ont créé leur entreprise. 

>> Accéder aux résultats complets de l'étude

L'autonomie et le défi les motivent

Pour quelles raisons ces entrepreneurs, pionniers du digital, ont-ils souhaité créer leur propre société plutôt que d'évoluer au sein d'un grand groupe? Avant tout pour gagner en autonomie et en indépendance (à 59%), ainsi que pour le défi et le goût de l'aventure (à 59% également). 42% des répondants citent également la volonté de donner un sens à leur parcours comme élément essentiel de motivation, ainsi que le fait de choisir les personnes avec lesquelles ils travaillent à 41%. La perspective d'augmenter ses revenus, ainsi que la possibilité d'exploiter une technologie développée apparaissent quant à elles comme des motivations plutôt secondaires pour près de 6 répondants sur 10. 

Enfin, on retiendra que 32% des entrepreneurs ont créé leur entreprise seuls. 68% des répondants se sont lancés dans l'aventure avec au moins un associé, 17% se sont associés au moins à 3. Si l'on s'intéresse aux profils des personnes avec lesquelles ils se sont associés, un tiers a choisi un ou plusieurs ami(s), un autre tiers une ou plusieurs relation(s) professionnelle(s) et 24% un ou plusieurs ancien(s) collègue(s). Seuls 15% se sont associés à un ou plusieurs membre(s) de leur famille, et 11% avec un ou plusieurs ancien(s) de leur université ou de leur école. 

[tabs]

[tab title= « TakeAway : « ]

  • Dès la première année, quand ils peuvent se le permettre, les créateurs décident de se payer en moyenne 35 000 euros bruts par an.
     
  • Sept ans après la création, leurs rémunération s'élève en moyenne à 89 500 euros bruts par an.
     
  • Autonomie, indépendant, aventure… sont leurs motivations
     
  • S'enrichir n'est pas leur objectif premier.
     
  • 68% créent leur entreprise à plusieurs

 

[/tab]

[/tabs]

 

 

Pour télécharger l'intégralité de l'étude renseignez le formulaire ci-dessous:

**Méthodologie: Etude réalisée en ligne, du 12 septembre au 9 octobre 2016, auprès de 577 entrepreneurs et dirigeants de la Tech française. 95% des répondants ont créé l’entreprise qu’ils dirigent actuellement, 3% ont d’abord été recruté à un poste à responsabilité après la création de la société, et 2% ont investi dans la société avant d’y prendre un poste à responsabilité. 87% des répondants sont des hommes, pour 13% de femmes. 25% des répondants dirigent un éditeur de logiciels, 22% une société de services, 13% une agence, 12% une plateforme communautaire, 10% un site e-commerce, 8% une ESN, et 3% une société spécialisée dans le hardware. Les 8% restant dirigent une entreprise dans un autre secteur. 
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This