ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Pour redorer son image, Amazon lance une formation en ligne dédiée aux commerçants

AFP

La branche française du géant du e-commerce Amazon a réalisé des ventes record pour le Black Friday, a annoncé lundi son directeur général Frédéric Duval, le groupe prévoyant par ailleurs l’ouverture de sites à Metz et Quimper. « C’est un Black Friday record pour Amazon et en particulier pour les entreprises françaises, les TPE, les PME qui vendent par notre intermédiaire », s’est félicité Frédéric Duval sur Franceinfo. C’est « +60% pour ces entreprises partenaires qui vendent sur la place de marché », a poursuivi le directeur général d’Amazon France, qui doit être auditionné mercredi par la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale.

Quant au chiffre d’affaires du groupe lui-même, « c’est mieux niveau mondial (et) niveau France », a-t-il encore dit, sans plus de précisions chiffrées, alors que la multinationale est vivement critiquée en France par des élus et des ONG, qui considèrent qu’Amazon évite l’impôt et détruit le petit commerce. Initialement prévu fin novembre, le « Black Friday », opération marketing et promotionnelle venue des États-Unis qui rencontre chaque année un engouement croissant en France, a été décalé au 4 décembre en raison de la crise sanitaire. Le groupe prévoit également d’ouvrir au cours de l’année 2021 « des sites supplémentaires: un gros à Metz et une agence de livraison à Quimper », a indiqué Frédéric Duval, assurant qu’«il y en aurait d’autres».

« Accélérateur du numérique »

Amazon France doit par ailleurs lancer mardi un site de formation en ligne gratuit pour aider les commerces français à vendre sur Internet, a annoncé plus tôt ce lundi le géant du e-commerce. Baptisé « accélérateur du numérique », il doit proposer des formations en ligne pour créer son site internet, coordonner la logistique et lancer sa boutique en ligne, en site propre ou via une place de marché externe. « Le but n’est pas d’attirer le trafic sur Amazon », s’est défendu lors d’une visioconférence Patrick Labarre, qui gère la place de marché (« marketplace ») d’Amazon en France, où des vendeurs extérieurs au site peuvent proposer leurs produits.

Il dit vouloir ainsi remédier au fait que « trop peu (de commerçants) franchissent le pas car ils n’ont pas les moyens, les compétences pour se lancer dans l’aventure » de la vente en ligne. La pandémie de Covid-19, et particulièrement le second confinement en France, a accéléré l’appel à une transition numérique pour la vente en ligne. Plusieurs entreprises, notamment CDiscount, en avaient profité pour rendre gratuite leur plateforme de marché, dopant ainsi leur activité.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon
Pour redorer son image, Amazon lance une formation en ligne dédiée aux commerçants
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas