ActualitéMedia

[Présidentielle] Création d’un collectif des acteurs français du numérique

Partant du constat que le numérique est le grand absent de la campagne électorale, 13 associations et fédérations représentatives de l’industrie française du numérique ont décidé de se regrouper en un seul et même collectif. Le but : interpeller les candidats en les sensibilisant sur les enjeux du numérique,  afin que le sujet entre dans le débat public.

Cette nouvelle union rappelle dans son communiqué que l’industrie du numérique emploie 1,5 M de personnes (700 000 créations d’emplois ces 15 dernières années), recrute 40 000 personnes/an, dont 25 000 jeunes, et génère 41 milliards d’euros de CA.

Le collectif, composé entre autres du Syntec Numérique et de la Fédération des Telecoms, ajoute que l’industrie du numérique a enregistré 20% de la croissance entre 2005 et 2009, et 25% en 2011 en France.

Le collectif a listé les éléments-clé d’une « vision numérique » :

  • La compréhension de l’enjeu de la transformation numérique de l’économie et de la société
  • la vision stratégique de la compétitivité du numérique pour la création d’emplois
  • les aspects réglementaires et fiscaux
  • L’engagement pour l’accompagnement de l’innovation numérique
  • L’effort de formation au numérique
  • La modernisation numérique de l’Etat et l’exemplarité des services publics.

Le collectif des 13 syndicats professionnels du secteur déclare :

La France a connu sa révolution industrielle au 19ème siècle, aujourd’hui tout doit être mis en œuvre pour qu’elle connaisse sa révolution industrielle numérique en ce début de 21ème siècle.  En effet, la hausse de la productivité grâce aux technologies numériques est essentielle pour garantir pérennité et croissance de l’industrie traditionnelle.

Le collectif propose le hashtag #Num2012 pour débattre de la place du numérique dans la présidentielle.

En janvier dernier, le Syntec numérique avait présenté 10 propositions aux candidat(e)s à l’élection, ainsi qu’aux parlementaires pour l’avenir de l’industrie numérique en France. Il avait aussi publié il y a quelques semaines un livre noir et blanc du logiciel avec 5 propositions pout « faire gagner l’industrie française du logiciel ». Le 02 mars dernier, le Syntec a créé « Femmes du numérique », une commission censée notamment promouvoir l’égalité hommes-femmes dans cet écosystème.

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Présidentielle] Création d’un collectif des acteurs français du numérique
Stripe, la FinTech la mieux valorisée au monde, réalise sa première acquisition en Inde
Porté par Dassault Systèmes et Ubisoft, le logiciel français s’est envolé en 2020
[DECODE Quantum] À la rencontre de Frédéric Grosshans, co-directeur du Quantum Information Center Sorbonne
RH: Next Station lève 1,5 million d’euros pour favoriser le recrutement à l’étranger
Pixel 6: Google va-t-il enfin percer sur le marché des smartphones?
WeWork: deux ans après son échec retentissant en Bourse, le géant des bureaux partagés revient à Wall Street