A la uneData RoomMarketing & CommunicationParisRetail & eCommerceTech

Pricing Assistant optimise les achats sur Google AdWords selon les prix des concurrents

Se tenir prêt à réagir à tout changement de prix chez les concurrents : telle est la promesse de Pricing Assistant, une start-up parisienne qui développe un outil de veille tarifaire dans le secteur de l’e-commerce. Pour aller plus loin, l’entreprise propose aussi un logiciel d’achat automatisé de mots clés sur Google pour riposter face à la concurrence lorsqu’elle ajuste ses prix. L’objectif : aider les e-commerçants à optimiser leur campagne shopping.

Pour cela, l’e-commerçant choisit d’abord son objectif : optimiser sa marge ou son chiffre d’affaires afin de personnaliser les enchères selon les e-commerçants. «Nous détectons automatiquement les produits sur lesquels ils ont un avantage prix et sur lequel ils doivent investir et faire de la publicité sur Google AdsWords», explique à Frenchweb Martin de Charette, le cofondateur.

Pour optimiser les enchères sur Google AdWords, Pricing Assistant prend en compte le prix d’achats négociés par l’e-commerçants auprès de son fournisseur, mais également son positionnement concurrentiel. «Chaque e-commerçant aura des enchères personnalisées». Plus de détails avec Martin de Charette, le cofondateur.

PDG : Martin de Charette

Création : 2013

Marché : logiciel de veille tarifaire

Financement : près de 500 000 euros levés en 2013

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Bouton retour en haut de la page
Pricing Assistant optimise les achats sur Google AdWords selon les prix des concurrents
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
OVHcloud: trois mois après son IPO, quel bilan pour le géant français ?
[SEED] Feels lève 2,5 millions d’euros pour son app de rencontre dédiée à la génération Z
[Serie E] BackMarket détrone Qonto de sa place de startup la mieux valorisée de la FrenchTech
Alain Mevellec, CEO et co fondateur de Sellsy
[Serie B] 55 millions pour Sellsy, l’éditeur de CRM rochelais pour accélérer sa conquête du marché SMB en Europe