ActualitéEtudesTechTransport

Quelles seront les nouvelles formes de mobilité en 2030?

D'ici 2030, 6 individus sur 10 vivront dans une métropole, selon le rapport «An Integrated Perspective on the Future of Mobility» réalisé par Bloomberg et McKinsey. Conséquence directe de cette urbanisation croissante, la densité de population au sein des villes devrait augmenter de près de 30% d'ici 15 ans, avec tout ce que cela suppose en termes de nouveaux besoins de mobilité.

Les auteurs de l'étude se sont intéressés à trois grands modèles émergents qui font évoluer la manière dont nous nous déplaçons, à savoir le transport écologique et partagé, les véhicules autonomes, et le transport à la demande. D'ici 2030, 500 millions de personnes dans le monde pourraient être concernées par ces nouvelles formes de mobilité qui émergent. 

mckinsey-bloomberg-mobility-2016-1

8 fois plus de véhicules électriques vendus en 5 ans

Sans surprise, la première grande tendance identifiée par les auteurs de l'étude touche à l'adoption croissante de véhicules électriques dans le monde.

En l'espace de cinq années, le nombre de véhicules électriques vendus a ainsi été multiplié par 8,6, pour atteindre les 448 000 unités vendues en 2015. Et avec la baisse constatée des prix des batteries électriques (-65% depuis 2010), la tendance devrait se maintenir dans les années à venir. En termes de marchés, 41% des véhicules électriques ont été vendus en Europe, 27% en Amérique du Nord, et 25% en Chine. 

Autre évolution en matière de transport de personnes, le développement de solutions de mobilité partagée, à l'image de ce que proposent Uber, Blablacar, ou encore Zipcar et son offre de location courte durée de véhicules.

Preuve de l'intérêt croissant pour ces nouveaux modes de transport, les investissements dans ces entreprises dites de «ride-hailing» ont plus que doublé entre 2014 et 2015, passant de 5,3 milliards à 11,3 milliards de dollars. Et la tendance se poursuit en 2016, avec plus de 20 milliards de dollars investis au premier semestre. D'ici 2030, près de la moitié des trajets parcourus dans le monde se feront au moyen de véhicules partagés, selon l'étude. 

mckinsey-bloomberg-mobility-2016-3

Les premiers véhicules autonomes commercialisés en 2018

Au-delà de ces deux évolutions touchant les habitudes de consommation, les auteurs de l'étude estiment que le développement de véhicules autonomes est également une tendance majeure en matière de transport. Ce qui pouvait ressembler à de la science-fiction il y a encore peu de temps, pourrait rapidement faire partie de notre quotidien. Les auteurs de l'étude estiment en effet que les premiers véhicules totalement autonomes pourraient être disponibles à la vente d'ici moins de dix ans. 

Les constructeurs automobiles les plus en avance sur le sujet estiment quant à eux commercialiser leurs premiers produits dans les prochaines années: en 2018 pour Tesla, en 2020 pour Nissan ou encore Daimler. Ces premiers véhicules intègreront des modules autonomes, mais ne seront pas totalement autonomes si l'on en croit les auteurs de l'étude. 

Le véhicule autonome partagé, l'avenir des transports en commun

Les perspectives offertes par les véhicules autonomes sont telles que les auteurs de l'étude estiment que, combinées avec des solutions de mobilité partagée, elles peuvent entrer en concurrence directe avec les véhicules particuliers ainsi qu'avec les réseaux de transport en commun. 

Et pour cause, l'utilisation partagée d'un véhicule autonome électrique permettrait de diminuer de 30 à 60% le coût de transport au kilomètre par rapport à un véhicule particulier. Et d'ici 2020, le coût d'utilisation partagée d'un véhicule autonome rejoindrait celui des transports en commun, selon les estimations des experts. 

D'un point de vue global, ces nouvelles solutions de mobilité devraient se traduire par des économies allant de 30 à 45 milliards de dollars à l'échelle d'une ville d'ici 2030. 

mckinsey-bloomberg-mobility-2016-4

 

LIRE aussi : 

Mondial de l’Auto: quelle place pour les innovations digitales?

 

Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.
Quelles seront les nouvelles formes de mobilité en 2030?
Groupe ADP, Sephora, A.D Environnement : focus sur les offres d’emploi du jour
Next Station lève 1 million d’euros pour étendre sa plateforme de recrutement à l’étranger
La Nouvelle-Calédonie, seule terre d’Outre-mer lauréate des « Territoires d’innovation »
WeWork va « probablement repousser » son introduction en Bourse à octobre
Rendre les drones plus sûrs, un impératif pour toute l’industrie
[DECODE] Quand l’Institut Montaigne sert la communication de Deliveroo et Uber…
Copy link